Sign in / Join
Ph. Corentin Chauvel / Bom Dia Brésil

L’anniversaire Guanabara ou la ruée annuelle des Cariocas vers les bonnes affaires

Il est 8h vendredi 20 octobre à l’entrée du supermarché Guanabara de Niteroi (Rio de Janeiro). « S’il vous plaît, ne courez pas, marchez doucement, non, ne prenez pas plusieurs caddies ! » lance le responsable de la sécurité du magasin. Peine perdue, les dizaines de clients amassés les uns contre les autres depuis parfois plus d’une heure commencent à accélérer le pas, certains avec plusieurs chariots enfilés, se ruant le plus vite possible et non sans quelques échauffourées à l’intérieur.

>> Voir ci-dessous notre vidéo tournée à l'ouverture du supermarché Guanabara de Niteroi :

La cause de ce tumulte inhabituel ? Le premier jour de l’anniversaire Guanabara. Chaque année depuis 24 ans, la chaîne de supermarchés de Rio et son agglomération propose durant 42 jours plus de 2 000 produits avec jusqu’à 60% de réduction. Et tous les ans, c’est la même foire d’empoigne à l’ouverture, les vidéos de ces scènes de folie faisant un ramdam dans tout le Brésil.

« C’est le meilleur jour, il y a plus de promotions »

Si l’événement dure plus d’un mois, pourquoi s’y ruer ainsi à la première heure ? « C’est le meilleur jour, il y a plus de promotions », indique Isabel, 20 ans, à Bom Dia Brésil. « C’est très animé le premier jour, mais il faut y aller, il y a beaucoup plus de choses, c’est vraiment intéressant », confirme Zé, 65 ans. Une autre explication donnée par le flegmatique Rajane, 58 ans : « C’est mieux de venir aujourd’hui pour être débarrassé et pouvoir profiter du week-end pour aller à la plage ».

Dans ses deux caddies paraissant collés l’un à l’autre, une grande quantité de produits d’hygiène dont « six mois de lessive ». La majorité des clients croisés dans les allées embouteillées du magasin ont fait des provisions similaires : des produits chers en temps normal (produits d’hygiène, de beauté, surgelés et de la viande). On retrouve aussi des aliments du quotidien (riz, haricots noirs, lait en poudre…) et des packs de bière… Les secteurs des fruits et légumes et des produits frais par exemple sont ainsi déserts.

« Ici, les gens sont plus disciplinés »

Par rapport à des scènes vues dans d’autres unités du distributeur, le premier jour de l’anniversaire Guanabara à Niteroi s’est passé sans grands heurts. « Vous vouliez du sang hein ? Qu’un avion s’écrase ? Non, ici, les gens sont plus disciplinés que dans le reste de la Baixada Fluminense », sourit le responsable de la sécurité. Des clients habitués relatent aussi une moindre affluence cette année.

Cela n’empêchera sans doute pas les supermarchés Guanabara de remplir leurs caisses en ces temps de crise. La chaîne, qui a recruté 4 000 employés pour la période, s’attendait à une hausse de l’affluence dans ses 25 magasins de 70% avec près d’un million de clients rien que les trois premiers jours, selon O Dia.

>> Une autre vidéo impressionnante de cette année, dans un autre Guanabara, avec un chariot de packs de bière :

>> Une autre vidéo montrant deux ouvertures successives d'autres magasins vendredi 20 octobre :

Laisser une réponse