Sign in / Join
(Flickr/Jeso Carneiro)

PIB 2017, courrier taxé, fièvre jaune : trois chiffres, trois infos

À Bom Dia Brésil, on s’intéresse aux chiffres. Voici ceux qui ont retenu notre attention cette semaine.

(Moeda Nacional)

66.000 C'est, en milliards de reais, la valeur du PIB brésilien de 2017. Soit une hausse de 1 % par rapport au résultat de 2016, selon les résultats diffusés par l'Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE), après deux années de chute, à - 3,5 %. Il s'agit donc du meilleur résultat depuis 2013, alors que la hausse du PIB avait alors été de 3 %. O Globo précise que cette hausse du PIB a été rendue possible grâce aux beaux résultats de la pêche et de l'agriculture (+ 13 %), alors que les services et l'industrie sont quant à eux assez stables. Le PIB est désormais de 31.587 reais par habitant. le Président Michel Temer a exprimé sa satisfaction face aux résultats, insistant sur le fait que ces résultat représentaient un « espoir » pour l'ensemble du pays, selon Agência Brasil.

3 Du fait des problèmes de sécurité, les Correios de Rio ont décidé de faire payer une taxe supplémentaire de trois reais pour livrer les colis. Et ce à partir du 6 mars. G1 précise que l'argument principal de la Poste locale est que cette crise sécuritaire a un coût pour l'entreprise, 32 colis étant volés en moyenne par jour. Cette nouvelle taxe pourra cependant être annulée « dès que la situation de violence sera maîtrisée » ont indiqué les Correios, cités par le site d'information. Dans un communiqué, l'entreprise précise que « la violence a atteint un niveau tel que les coûts pour livrer les marchandises dans la commune ont subi une forte hausse, due aux mesures ayant été nécessaire à prendre pour assurer l'intégrité des employés et des commandes ».

Une file d'attente pour la vaccination à Rio (Tânia Rêgo/Agência Brasil)

47 Après São Paulo, la fièvre jaune fait désormais parler d'elle à Rio. Depuis le début de l'année 2018, l'Etat de Rio compte 47 morts de la maladie. D'après Agência Brasil, 103 cas de fièvre jaune ont été confirmés dans 21 communes de l'Etat. C'est à Angra dos Reis qu'il y a eu le plus grand nombre de cas recensés (11 morts et 21 cas), suivi de Teresópolis et Valença (six morts chacune), puis Nova Friburgo et Cantagalo (trois morts chacune). Le Secrétariat de la Santé a également divulgué la liste des communes où des singes ont été retrouvés morts du fait de la maladie. Il s'agit de : Niterói, Barra Mansa, Angra, Valença, Miguel Pereira, Volta Redonda, Duas Barras, Paraty, Engenheiro Paulo de Frontin, Araruama et Seropédica. Le Secrétariat rappelle toutefois que ce sont les moustiques, et non les singes, qui transmettent la fièvre jaune. En cette période estivale où la présence des moustiques est accrue, il est recommandé de se vacciner si vous vous rendez dans des zones à risque.

 

Laisser une réponse