Sign in / Join
A l'arena Corinthians, le 15 avril (Flickr/Fluminense)

Sondage, pétrole, Marielle, requin, foot : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Lula baisse dans les sondages, Marina Silva et Joaquim Barbosa montent

Marina Silva, candidate de Rede Sustentabilidade (Wilson Dias/Agência Brasil)

L’incarcération de Lula le 7 avril dernier a peut-être eu un effet sur sa cote de popularité dans les sondages. Selon la dernière version de l’enquête Datafolha, publiée  dimanche 15 avril, l’ancien président arrive toujours en tête avec 31 % des intentions de vote. Mais c’est 6 % moins bien que lors du précédent sondage réalisé en janvier dernier.

Autre information importante, dans les scénarios ou Lula ne serait pas candidat, l’ultra-conservateur Jair Bolsonaro (17 % des intentions de vote) a vu fondre son avance sur l’ancienne sénatrice Marina Silva (15 %). L’affiliation au Parti socialiste brésilien (PSB) de Joaquim Barbosa, ancien président du Tribunal suprême fédéral, semble par ailleurs faire de lui un candidat crédible, avec 8 à 10 % des intentions de vote. C’est beaucoup moins le cas de l’actuel président Michel Temer, qui rallierait au mieux 2 % des suffrages, et de son ancien ministre de l’Economie, Henrique Meirelles (1 %).

Parmi les autres candidats ou pré-candidats envisagés, on notera que Ciro Gomes obtiendrait 5 à 9 % des intentions de vote, l’ancien gouverneur de l'Etat de São Paulo Geraldo Alckmin 6 à 8 % et la candidate du Parti communiste du Brésil (PCdoB) Manuela D’Avila 2 à 3 %.

Les revenus tirés du pétrole devraient tripler à Rio d’ici à 2030

(archives Agência Brasil)

Selon une enquête du quotidien O Globo publiée dimanche 15 avril, les royalties, ces compensations versées par les compagnies pétrolières vont tripler d’ici à 2030 dans l’État de Rio de Janeiro. D’un montant de 7,1 milliards de reais pour l’État de Rio de Janeiro en 2017, ces revenus devraient passer à 19,8 milliards de reais en 2030. Pour les municipalités concernées, le pétrole générerait 12,5 milliards de reais de royalties en 2030, contre 3,9 milliards de reais actuellement. Les auteurs de l’enquête, Bruno Rosa et Ramona Ordoñez, pointent cependant du doigt l’absence de politique de développement et de diversification de l’économie locale grâce à ces royalties. Selon O Globo, les revenus du pétrole devraient en effet principalement servir à couvrir frais de personnel et assainissement des comptes publics, via le remboursement de dettes et le comblement des déficits des systèmes de retraite des fonctionnaires.

Attaque de requin à Recife

Un homme de 34 ans a été attaqué par un requin dimanche 15 avril sur la plage de Piedade, à Jaboatão dos Guararapes, au sud de Recife. La victime a été mordue aux bras et aux jambes alors qu’elle nageait dans des eaux peu profondes. Prise en charge par des pompiers, elle a été transférée à l’hôpital de la Restauration et ses jours ne seraient pas en danger. Selon le Diario do Pernambuco, les panneaux signalant les risques d’attaques de requin sont nombreux dans le secteur.

Des manifestations pour Marielle et Anderson, tués il y a 1 mois

Une messe a été célébrée le 14 avril dans le centre de Rio (Agência Brasil)

Samedi 14 avril, plusieurs événements étaient organisés à Rio, dans les grandes villes brésiliennes et dans certaines capitales européennes pour rappeler qu’un mois plus tôt, jour pour jour, la conseillère municipale (Psol) de Rio de Janeiro Marielle Franco et son chauffeur Anderson Gomes étaient assassinés dans le quartier d’Estacio. A Rio, une marche a réuni près de 500 personnes, selon G1, entre le quartier de Lapa, où Marielle Franco participait à une conférence le soir du meurtre, et celui d’Estacio.

Agência Brasil observe qu’un mois après le crime, l’enquête laisse beaucoup de questions en suspens : ni le commanditaire ni les exécutants de l’assassinat n’ont jusqu’à présent été identifiés.

Brasileirão : l’Atlético Paranaense démarre pied au plancher

Grâce à son carton 5-1 contre Chapecoense dimanche 15 avril, l’Atlético Paranaense est bien parti pour être le premier leader du championnat brésilien de football 2018. Il faudra tout de même attendre les résultats de São Paulo-Parana et de Botafogo-Palmeiras, qui se jouent ce lundi soir, pour avoir le classement complet à l’issue de cette première journée. L’ouverture du Brasileirão a également été marquée par les victoires du Grêmio contre Cruzeiro (1-0), de Santos contre Ceara (2-0), de l’America FC contre le Sport Recife (3-0), du Vasco contre l’Atlético Mineiro (2-1), de l’Internacional contre Bahia (2-0) et des Corinthians contre Fluminense (2-1). Un seul match nul (2-2) a été enregistré, sur le terrain de l’EC Vitoria, qui accueillait le Flamengo. Un match entaché de nombreuses erreurs d'arbitrage qui ont conduit à la suspension immédiate du trio arbitral.

Estreia com goleada e nois tá como? 🔴⚫ ⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️

A post shared by Clube Atlético Paranaense (@atleticoparanaense) on

Laisser une réponse