Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Jair Bolsonaro, Benyamin Netanyahou, grâce présidentielle : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le palais du Planalto à Brasilia le 30 décembre 2018 (José Cruz/Agência Brasil)

Jair Bolsonaro, Benyamin Netanyahou, grâce présidentielle : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Brasilia prête pour la prise de fonction de Jair Bolsonaro

Mardi après-midi, Jair Bolsonaro prendra officiellement ses fonctions à la tête du Brésil. La première étape de la cérémonie officielle aura lieu à la cathédrale de Brasilia, avec une célébration œcuménique, d’où le cortège présidentiel partira en direction du Congrès à 14h45. C’est à 15h, au sein de la Chambre des députés, que se déroulera la session solennelle de prise de fonction. Certains partis de gauche – Parti des travailleurs, Parti communiste du Brésil et Parti socialisme et liberté - ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’y assisteront pas. Ensuite, à 16h30, Jair Bolsonaro se dirigera vers le palais du Planalto où il recevra l’écharpe présidentielle et prononcera un discours à la nation. Il y accueillera également les chefs d’Etat et gouverneurs brésiliens, et nommera officiellement les membres de son gouvernement. Enfin, le cortège présidentiel se rendra au palais de l’Itamaraty, le ministère des Affaires étrangères, où aura lieu à 19h un réception avec diplomates et invités. Traditionnellement, le président élu défile dans une Rolls-Royce décapotable. Pour Jair Bolsonaro, la décision sera prise au dernier moment, mais les mesures de sécurité seront extrêmement strictes avec notamment la présence d’avions de chasse. Entre 250.000 et 500.000 personnes sont attendues à Brasilia pour l’événement.

Rencontre enthousiaste entre Jair Bolsonaro et Benyamin Netanyahou à Rio

Jair Bolsonaro et Benyamin Netanyahou le 28 décembre 2018 à Rio (Fernando Frazão/Agência Brasil)

« Jair signifie celui qui apporte la lumière (en hébreu). Nous avons maintenant l'occasion d'apporter beaucoup de lumière aux peuples du Brésil et d'Israël ». Benyamin Netanyahou, première amitié internationale pour Jair Bolsonaro, n’a pas tari d’éloges à l’encontre du président élu. Pour la première fois, un Premier ministre israélien s’est rendu au Brésil et la rencontre a donc été fructueuse à Rio. Jair Bolsonaro a réaffirmé le prochain transfert de l’ambassade du Brésil de Tel Aviv à Jérusalem, imitant le geste controversé de Donald Trump. Plusieurs autres pays ont déjà franchi le pas, comme le Guatemala et le Paraguay, ou envisagent de le faire comme l’Australie. En échange, Benyamin Netanyahou a déclaré que le Brésil représenterait une priorité pour Israël, des échanges étant prévus dans des domaines aussi variés que la sécurité, l’agriculture ou la gestion hydrique. Ce rapprochement inédit entre les deux pays est dû principalement à des questions religieuses. « Le lien des évangéliques à Israël, qui s’explique par des raisons théologiques, est très puissant. Le transfert des ambassades à Jérusalem figure parmi leurs revendications obsessionnelles », a expliqué à La Croix Christophe Ventura, chercheur spécialiste de l’Amérique latine à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris). Un lien confirmé par le Premier ministre israélien. « Nous n'avons pas de meilleurs amis dans le monde que la communauté évangélique. Et la communauté évangélique n'a pas de meilleur ami que l'État d'Israël. Vous êtes nos frères et sœurs et nous protégeons les droits des chrétiens », a déclaré dimanche Benyamin Netanyahou, cité par Agência Brasil, lors d’une rencontre avec les leaders catholique et évangélique de Rio à laquelle participaient notamment le maire de Rio, Marcelo Crivella, et Wilson Witzel, futur gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro, qui entrera lui aussi en fonction mardi. Le Premier ministre israélien, qui a visité les principaux lieux touristiques de la Cidade Maravilhosa, assistera au feu d’artifice de Copacabana ce lundi soir avant de se rendre mardi à Brasilia pour la prise de fonction de Jair Bolsonaro.

Pas de grâce présidentielle de Noël cette année

Michel Temer, à droite (Alan Santos/PR)

Chaque année plus controversée, la grâce présidentielle de Noël a finalement été annulée cette année par Michel Temer, une première en 30 ans, selon Agência Brasil. Cette grâce est accordée tous les ans en faveur de condamnés pour crimes non violents ayant déjà exécuté une partie de leur peine. L’an dernier, elle avait été suspendue par le Tribunal suprême fédéral (STF) à la demande de la procureure générale de la République, Raquel Dodge, craignant qu’elle bénéficie à des condamnés de l’opération Lava Jato. La même controverse s’est déroulée cette année, poussant ainsi le chef de l’Etat à ne pas l’appliquer. Jair Bolsonaro a d’ores et déjà indiqué qu’il n’accorderait aucune grâce de Noël sous son mandat.

Jair Bolsonaro réaffirme la prochaine libéralisation de la possession d’armes à feu

Le président élu a indiqué samedi sur son compte Twitter qu’il faciliterait la possession d’armes à feu par moyen d’un décret.

Les personnes sans antécédents criminels pourront prétendre plus facilement à posséder une arme à feu à leur domicile. Actuellement, cette possession est possible au Brésil mais sous conditions particulièrement strictes (avoir au moins 25 ans, prouver la nécessité de posséder une arme, avoir un casier judiciaire vierge, présenter des tests psychologiques et techniques…). Interrogé sur le sujet dimanche, le général Augusto Heleno, futur responsable du cabinet de la Sécurité institutionnelle, a relativisé cette mesure, comparant le fait d’avoir une arme à celui de posséder une voiture. « Cela s’apparente à la possession d’une voiture. Beaucoup de gens soutiennent que la possession d'arme augmentera la criminalité. (…) Mais si vous regardez bien, vous verrez qu’il y a environ 50.000 victimes d’accidents de la route. Si on prend cela en compte, interdisons aux gens de conduire. Personne ne peut sortir de chez lui avec une voiture car quelqu'un risque de mourir à cause d’un conducteur irresponsable », a-t-il déclaré, cité par Agência Brasil.

Deux quartiers supplémentaires de Rio concernés par Segurança Presente

La plage d'Ipanema à Rio (Fernando Maia/RioTur)

Après Lapa, le Centro, Méier, la Lagoa, Flamengo et Leblon, les quartiers de Tijuca et Ipanema seront à leur tour sécurisés à partir de jeudi grâce au programme « Segurança Presente » (« Sécurité Présente »). Passé d’une initiative privée à une gestion publique, il finance des patrouilles de policiers militaires de réserve ou au repos qui complètent celles des forces de l’ordre traditionnelles, de 8h à 20h. A Tijuca, les agents se concentreront pour commencer autour de la place Saens Pena, avant une expansion. Prochains quartiers bénéficiaires : Laranjeiras, Cosme Velho, Botafogo, Humaitá et la Baixada Fluminense.

Les cartes de métro spécial réveillon de Rio en rupture de stock

Le métro de Rio (Wilfredorrh/Flickr)

Si vous n’avez pas acquis votre carte de métro spéciale pour le réveillon du Nouvel an à Rio, il vous faudra marcher pour vous rendre à Copacabana et en revenir. Les 153.000 sésames mis en vente ces dernières semaines ont tous été écoulés dimanche soir, selon G1. Les détenteurs du Bilhete Unico ou tout autre titre de transport traditionnel seront ainsi exclus, comme tous les ans, du métro pour l’événement dont le service spécial débutera à 19h ce lundi soir jusqu’à 5h du matin mardi. Attention, certaines stations auront un fonctionnement modifié et/ou seront fermées jusqu’à mercredi matin. Plus de renseignements sur le site du métro de Rio en cliquant ici.

Laisser une réponse