Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Brumadinho, Jair Bolsonaro, Jean Wyllys : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
La région de Brumadinho (Minas Gerais) après la rupture de barrages miniers le 25 janvier 2019 (Isac Nóbrega/PR)

Brumadinho, Jair Bolsonaro, Jean Wyllys : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Catastrophe de Brumadinho : le bilan provisoire s’élève à 58 morts

Le dernier bilan provisoire de la rupture de barrages miniers à Brumadinho (Minas Gerais) s’élevait dimanche soir à 58 morts et 305 disparus, selon les pompiers cités par Agência Brasil. Depuis la catastrophe, qui a eu lieu vendredi après-midi, 192 survivants  ont été secourus. La justice du Minas Gerais a ordonné le gel de 11 milliards de reais de Vale, la société en charge de la mine de Córrego do Feijão, qui serviront de dommages et intérêts, dont 5 milliards seront réservés aux victimes. Dimanche, plus de 130 soldats israéliens ont débarqué à Belo Horizonte afin d’aider aux recherches de victimes.

Jair Bolsonaro opéré de nouveau ce lundi

Jair Bolsonaro (Agência Brasil)

Agenda chargé pour le président brésilien. Après être revenu de Davos dans la nuit de jeudi à vendredi, Jair Bolsonaro s’est rendu samedi dans le Minas Gerais sur les lieux de la catastrophe de Brumadinho (lire plus haut). Il était de retour dimanche à São Paulo où il est hospitalisé pour une nouvelle opération prévue ce lundi matin, selon Agência Brasil. Cette dernière aura pour objectif le retrait de sa colostomie et la reconstruction de son transit intestinal. Jair Bolsonaro avait été poignardé à l’abdomen le 6 septembre dernier. Durant les prochaines 48 heures, c’est son vice-président, le général Hamilton Mourao, qui assumera l’intérim à la tête du Brésil. Le chef de l’Etat reprendra ses fonctions les jours suivants depuis l’hôpital Albert-Einstein de São Paulo.

Jean Wyllys renonce à son mandat de député et s’exile en Espagne

Le député fédéral Psol Jean Wyllys en juin 2018 (José Cruz/Agência Brasil)

Elu de nouveau député fédéral de l’Etat de Rio de Janeiro en octobre dernier pour le compte du Parti socialisme et liberté (Psol), Jean Wyllys a annoncé jeudi qu’il renonçait à son mandat et qu’il quittait le Brésil, craignant pour sa vie et celle de ses proches. Selon le Correio, cette figure de la défense des droits des LGBT s’installera en Espagne. Il entend se lancer dans l’écriture d’un livre et donner des cours dans les universités. Opposant de longue date à Jair Bolsonaro, le député a vu son choix motivé, selon lui, par l’absence de mesures suffisantes prises par le ministère de la Justice afin de lui assurer une protection face aux menaces constantes de mort dont il fait l’objet. L’assassinat en mars dernier de Marielle Franco, issue du même parti, a été un argument de plus, selon lui. Le ministère de la Justice a répondu qu’il n’y avait pas eu d’omission de sa part et que des enquêtes avaient été menées à l’encontre des auteurs des menaces. Jair Bolsonaro et son fils Carlos ont été accusés d’avoir célébré sur les réseaux sociaux le départ de Jean Wyllys. Le premier a démenti.

Les caméras de surveillance à reconnaissance faciale arrivent à Rio

Promesse sécuritaire du nouveau gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro, Wilson Witzel, les caméras de surveillance à reconnaissance faciale seront utilisés pour la première fois dans la Cidade Maravilhosa durant le carnaval, selon Agência Brasil. C’est plus particulièrement dans le quartier de Copacabana qu’elles seront à l’œuvre. Selon les autorités locales, ces caméras peuvent identifier des personnes recherchées par la police ainsi que des voitures volées à l’aide des plaques d’immatriculation. Le système de reconnaissance faciale sera installé sur les caméras déjà présentes dans le quartier, mais de nouvelles seront aussi implémentées. A l’avenir, d’autres zones de Rio pourraient être concernées, mais aucun calendrier n’a été déterminé.

Mort de Wagner Montes, député fédéral et présentateur de télévision

Wagner Montes, 64 ans, est décédé samedi à Rio des suites d’une infection urinaire. Après trois mandats de député à l’Assemblée de l’Etat de Rio de Janeiro, il avait été élu député fédéral de l’Etat de Rio de Janeiro en octobre dernier pour le Parti républicain brésilien (PRB). Wagner Montes avait bâti sa notoriété à la télévision et notamment sur Record, sur laquelle il avait présenté l’émission quotidienne de faits divers Balanço Geral.

Laisser une réponse