Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
La Copa América au Brésil a commencé - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Zizito, la mascotte de la Copa América 2019 (Rovena Rosa/Agência Brasil)

La Copa América au Brésil a commencé

Le coup d'envoi de la 46e édition de la Copa América a été donné vendredi 14 juin à São Paulo avec la victoire du Brésil sur Bolivie (3-0). Jusqu’à la finale du Maracanã, le 7 juillet, les amoureux du ballon rond vont pouvoir profiter d’intenses matchs internationaux opposant les principales équipes sud-américaines, mais aussi deux invités.

L’organisation de la Copa América est quelque peu étrange ces dernières années puisqu’elle a lieu tous les ans, deux ans, trois ans ou quatre ans. Les deux dernières éditions, au Chili et aux Etats Unis, ont été organisées à un an d’intervalle, en 2015 et 2016, et la prochaine aura lieu dès l’an prochain ! De quoi donner des maux de têtes, mais rassurez-vous puisqu’à partir de 2020, la Copa América va calquer le modèle de l’Euro avec une édition tous les quatre ans.

Japon et Qatar invités d’honneur

À l'origine, cette édition 2019 devait être accueillie par le Chili, tandis que le Brésil devait accueillir l’édition 2015. Toutefois, en raison de l'organisation de la Coupe des confédérations 2013, de la Coupe du monde 2014 et des Jeux Olympiques 2016 par le Brésil, les deux pays se sont accordés pour permuter l'organisation du tournoi. C’est ainsi la cinquième fois que le Brésil accueille la Copa América depuis 1989, date où la compétition a pris sa forme moderne.

Pour cette édition 2019, douze équipes vont se disputer le titre : l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Equateur, le Paraguay, le Pérou, l’Uruguay, le Venezuela, mais aussi donc le Japon et le Qatar, tous deux invités d’honneur. La compétition va se diviser en deux phases. Un premier tour où les équipes seront d’abord divisées en trois poules de quatre - Brésil/Bolivie/Venezuela/Pérou, Argentine/Colombie/Paraguay/Qatar, Uruguay/Equateur/Japon/Chili - avant de procéder à la phase finale. Seront alors qualifiés pour la deuxième partie de la compétition, et donc les quarts de finale, les deux premiers de chaque poule ainsi que les deux meilleurs troisièmes.

Brésil et Argentine favoris ?

Pour le Brésil, au même titre que l’Argentine, tous deux grands favoris de l’édition 2019 - malgré l'absence de Neymar pour la Seleção -,  l’objectif sera de faire oublier un Mondial 2018 plutôt manqué où la Seleção avait été éliminée par la Belgique en quarts de finale, tandis que l’Argentine avait dû s’incliner face aux futurs champions du monde français en huitièmes de finale. De plus, le Brésil n’a plus remporté la Copa América depuis 2007 et l’Argentine depuis 1993. Mais n’oublions pas non plus le Chili, sérieux outsider puisque vainqueur des deux dernières éditions, ou encore l’Uruguay, recordman des victoires dans la compétition avec 15 titres.

Cinq grandes villes brésiliennes ont été retenues pour accueillir les matchs de cette édition. Il s’agit de Salvador (Arena Fonte Nova), Rio de Janeiro (Maracanã), São Paulo (Estádio do Morumbi et Arena Corinthians), Belo Horizonte (Estádio Mineirão) et Porto Alegre (Arena do Grêmio).

Voici le calendrier des matchs :

Laisser une réponse