Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Miliciens arrêtés, football, Lula, Marielle Franco : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le siège de la police fédéral à Curitiba (Marcello Casal Jr/Agência Brasil)

Miliciens arrêtés, football, Lula, Marielle Franco : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

149 miliciens arrêtés à Rio

(Policia Civil/DR)

Selon la police civile, il s'agit du plus gros coup de filet jamais réalisé contre la milice de Rio. Dans la nuit de vendredi à samedi, l'opération Medusa a vu les forces de l'ordre interpeller 149 miliciens du groupement « Liga da Justiça » (Ligue de la Justice), le plus important de l'Etat de Rio de Janeiro, selon Agência Brasil. Ils se trouvaient dans une salle des fêtes de Santa Cruz (zone ouest de Rio) quand la police civile est intervenue avec 40 hommes, tuant quatre hommes qui assuraient la sécurité des lieux. Parmi les miliciens figuraient notamment sept mineurs, des agents de sécurité et des policiers militaires, mais le chef, Ecko, a réussi à s'enfuir. Des dizaines d'armes, des munitions ainsi que quinze voitures volées ont été saisies sur place. La Liga da Justiça agit principalement dans la banlieue de Rio et sur la Costa Verde, vivant du racket des habitants et des commerçants ainsi que de commissions sur le trafic de drogue et le vol de cargaisons entrepris par les gangs sur leur territoire. Depuis 2006, 1.387 personnes liées aux milices ont été arrêtées dans l'Etat de Rio de Janeiro.

Quatorze pré-candidats officiels pour l'élection présidentielle

Marina Silva, candidate de Rede Sustentabilidade (Wilson Dias/Agência Brasil)

Alors que les chances de voir l'ancien président Lula (PT) concourir sont toujours moindres, quatorze autres pré-candidats sont déjà dans les starting-blocks de l'élection présidentielle qui aura lieu dans six mois. On retrouve ainsi : Alvaro Dias (Podemos), Ciro Gomes (PDT), l'ancien président Fernando Collor (PTC), le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo Geraldo Alckmin (PSDB), Guilherme Boulos (Psol), Jair Bolsonaro (PSL), Joao Amoêdo (Novo), José Maria Eymael (PSDC), Levy Fidelix (PRTD), Manuela D'Avila (PCdoB), l'ancienne ministre Marina Silva (Rede Sustentabilidade), Paulo Rabello de Castro (PSC), le président de la Chambre des députés Rodrigo Maia (DEM) et Vera Lucia (PSTU). Il y en aura encore davantage puisque de grands partis comme le PSB, le MDB du président Michel Temer ou encore le PT donc n'ont pas encore désigné leur futur candidat. La candidature officielle doit être déposée avant le 15 août.

Botafogo champion de Rio, les Corinthians de Sao Paulo

Botafogo a été sacré au Maracana (Flickr/Botafogo)

Deux finales retour avec beaucoup de suspense et d'émotion dans les championnats de l'Etat de Rio de Janeiro et de Sao Paulo dimanche. Au Maracana de Rio, Botafogo, qui avait perdu le match aller à domicile 2-3 face au Vasco da Gama, a réussi à marquer l'unique but de la rencontre dans les ultimes secondes alors que les deux équipes jouaient à dix. A égalité sur les deux matchs, c'est donc aux tirs au but que le titre s'est joué et c'est le « Glorioso » qui s'est montré le plus adroit (3-4), remportant son 21e titre carioca. A Sao Paulo, les Corinthians avaient perdu la finale aller sur leur terrain 0-1 contre Palmeiras. Au retour, c'est sur le score inverse que le match s'est terminé à l'Allianz Parque. Tirs au but et même score qu'à Rio : 3-4 pour les Corinthians. Le « Timao » remporte son 29e titre paulista. Place au championnat national, le Brasileirao, dès ce week-end !

La défense de Lula poursuit ses actions

L'ancien président brésilien a passé sa première journée dimanche dans sa cellule spécialement aménagée au siège de la police fédérale de Curitiba (Parana). L'un de ses avocats, cité par Agência Brasil, a déclaré que Lula était toujours indigné de cette situation, mais qu'il allait bien, étant traité avec respect. Son équipe de défense va poursuivre ses recours pour faire libérer son client. La demande d'un transfert à Sao Paulo pourrait également être effectuée.

Des conseillers municipaux de Rio entendus dans l'affaire Marielle Franco

Marielle Franco (Jeso Carneiro/Flickr)

Jair Barbosa Tavares, dit Zico Bacana, conseiller municipal PHS et policier militaire cité lors de la commission parlementaire de l'Etat de Rio de Janeiro (CPI) sur les milices, a été entendu comme témoin la semaine dernière dans l'enquête sur l'assassinat de Marielle Franco et d'Anderson Gomes, selon O Globo. Il a notamment été interrogé sur les personnes qu'il a reçues dans son bureau quelques heures avant le crime, dont un ex-policier militaire inculpé par cette même CPI. D'autres membres présumés de milices auraient visité des conseillers municipaux les jours précédant l'assassinat. D'autres conseillers municipaux ont ainsi été entendus dont certains du même parti que la victime et les enquêteurs ont examiné les relevés téléphoniques de plusieurs d'entre eux, ayant réussi à connaître le numéro utilisé par le chauffeur des auteurs du crime.

Laisser une réponse