Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Théâtre à Rio : dernière semaine pour rire devant la version brésilienne de « Panique au ministère » - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le casting de « Champagne & Confusão » (Champagne & Confusão/Facebook)

Théâtre à Rio : dernière semaine pour rire devant la version brésilienne de « Panique au ministère »

Le Théâtre de la Maison de France, situé au sous-sol du consulat général de France à Rio, met régulièrement à l’affiche des pièces d’inspiration ou adaptées d’œuvres françaises. C’est le cas depuis fin mars avec Champagne & Confusão, version brésilienne de Panique au ministère.

Entre comédie de boulevard et vaudeville

Cette pièce de boulevard de Jean Franco et Guillaume Mélanie a triomphé à Paris entre 2009 et 2010, avec notamment Natacha Amal et Amanda Lear dans les rôles principaux. Elle met en scène un véritable vaudeville avec pour décor le ministère de l’Education nationale, où un ministre à l’ouest entretient une liaison cachée avec la fille dépensière de Gabrielle, sa directrice de cabinet. Entre la présence encombrante de sa propre mère, séductrice chevronnée et fantasque, et l’arrivée au ministère d’un jeune technicien de surface pas très futé mais terriblement craquant, Gabrielle, célibataire endurcie et travailleuse, ne va plus savoir où donner de la tête…

Traduite par le propre administrateur du théâtre, le Français Cédric Gottesmann, et adaptée par la Franco-Brésilienne Jacqueline Laurence, la pièce, très parisienne, n’a néanmoins pas eu besoin de beaucoup de changements pour être transférée à Brasilia. Le nom des personnages a été conservé (ou « portuguisé » quand nécessaire), un personnage féminin (l’ex-femme du ministre) a été retiré, un dossier brésilien a été mis entre les mains du ministre (une histoire d’uniformes des élèves), qui égratigne au passage le président Michel Temer (surnommé « le vampire » dans la pièce), et des clins d’œil à la France ont tout de même été disséminés (via le décor et des chansons interprétées par la mère de la cheffe de cabinet).

« Nous avons parfois besoin de divertir le public sans grande prétention »

« Cette pièce, que je définirais comme une fusion "brasilianisée" du vaudeville avec la comédie de boulevard n’a aucun autre objectif que de laisser le spectateur léger et de bonne humeur », explique Cédric Gottesmann dans le programme du spectacle. « Je crois qu’en ces temps troublés que nous vivons, nous avons parfois besoin de divertir le public sans grande prétention. D’autant plus avec un texte qui va au-delà de la pure comédie, présentant des situations qui évoquent la tolérance, l’acceptation des différences et le respect d’autrui », ajoute-t-il.

Pas besoin non plus d’avoir une parfaite maîtrise du portugais pour passer un bon moment devant Champagne & Confusão, la pièce est bourrée de séquences visuelles, où le comique de situation est de mise. Le tout mis en scène par Fernando Philbert et interprété par un casting à la fois solide et sympathique : Joelson Medeiros (Luis, le ministre), Erika Riba (Gabriela, la directrice cabinet), Thais Belchior (Sara, la fille de Gabriela), Sylvia Bandeira (Cecilia, la mère de Gabriela) et Rafael Canedo (Erik, le technicien de surface).

Champagne & Confusão (uma comédia impoliticamente correta) - Teatro Maison de France, avenida Presidente Antônio Carlos, 58 - Jusqu'au 10 juin, de vendredi à dimanche à 19h30 - Tickets à R$ 70 sur place ou sur Tudus.

Laisser une réponse