Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Un mois de fête pour les 70 printemps du MASP - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le MASP (Ph. The Photographer/Wikipedia).

Un mois de fête pour les 70 printemps du MASP

Lorsque l’on évoque le MASP, on pense inévitablement à la carte postale de São Paulo : ce long bâtiment en béton, monté sur quatre piliers rouges, qui occupe le centre de l’avenida Paulista. Ce que l’on sait en revanche moins, c’est que ce ne fut que la seconde adresse du Musée d’art de São Paulo, officiellement inauguré le 2 octobre 1947 - il y a 70 ans - au siège des Diários Associados, situé sur la Sete de abril, dans le quartier de República.

Concevoir le plus grand musée d’art du Brésil

Le 2 octobre 1947 : inauguration du MASP dans le Centre de São Paulo par PM Bardi et Assis Chateaubriand (Photo : Divulgation/MASP)

A l’origine du projet : Assis Chateaubriand, autodidacte à la tête d’un empire de presse. Richissime, il commence à acquérir des oeuvres d’art dès la fin des années 1940. Avec un objectif bien précis : créer un musée d’art d’envergure internationale au Brésil, plus précisément à Rio. Assis Chateaubriand réalise cependant qu’il a de plus fortes chances de recueillir les fonds nécessaires à ce projet à São Paulo, où sera donc édifié le musée. S’il s’intéresse à l’art, il n’est pas spécialiste. Dès 1946, il invite donc Pietro Maria Bardi, un collectionneur et critique d’art d’origine italienne, à l’accompagner dans cette aventure artistique. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, l’Europe peine à se relever et le marché de l’art propose des tarifs particulièrement attractifs. Ce qui permettra aux deux compères de réunir une intéressante collection d’oeuvres, notamment françaises et italiennes.

Le MASP ouvre finalement ses portes en 1947, dans une salle de 1.000 m². Lina Bo Bardi, épouse de Pietro et architecte, se charge d’aménager l’espace : elle abat les murs et maintient une ambiance minimaliste. Outre l’exposition permanente, le musée offre des cours d’histoire de l’art, des expositions temporaires d’artistes nationaux et internationaux, des pièces de théâtre et des concerts. Un lieu qui se veut un centre culturel de référence.

Direction la Paulista

Du Belvedere Trianon au MASP (Ph. Divulgation/MASP)

Au cours des années suivantes, les offres de cours et le fond du musée s’étoffent, jusqu’à être considérée la plus belle collection d’art occidental d’Amérique latine. Le musée envahit deux étages supplémentaires du bâtiment les accueillant. Mais l’espace vient à manquer. Une autre solution doit être envisagée. Lina Bo Bardi repère alors un terrain sur la Paulista : le Belvedere Trianon.

L’architecte commence à dessiner des plans en 1958. Mais il faudra encore dix ans avant que les visiteurs ne puissent découvrir le nouveau siège de ce musée, célébré tant pour sa collection que pour ses prouesses architecturales - le large espace de 74 mètres porté par seulement quatre piliers. Référence de l’architecture brutaliste, le MASP célèbre le béton, les baies vitrées et les grandes salles, libérées de tout mur.

Un riche programme pour célébrer l’anniversaire du MASP

Pour fêter les 70 ans de cette institution, toute une série d’événements est organisée au cours du mois d’octobre. Rendez-vous donc le dimanche 1er octobre, dès 11h, pour profiter des divers ateliers proposés toute la journée tant pour les adultes que pour les enfants, ainsi que pour les concerts de Paulinho Tó (11h), Juçara Marçal (15h) et Teto Preto (19h). Des visites guidées spécialement conçues pour les enfants de 6 à 13 ans sont également prévues, ainsi que des circuits thématiques pour les adultes. Le jour suivant, date officielle de l’anniversaire, l’entrée du musée sera gratuite, de 10h à 22h. A 19h, les persiennes du second étage seront exceptionnellement ouvertes, révélant ainsi l’exposition permanente du musée, mise en valeur par les présentoirs en cristal conçus par Lina Bo Bardi.

Puis, durant le reste du mois, des visites spécifiques concernant l’histoire et l’architecture des lieux seront organisées, du mardi au vendredi, à 16h. Puis sélection de quelques événements :
- 7/10 : conférences sur les femmes artistes du fond du MASP
- 12/10 : activités sensorielles pour les enfants
- 16/10 : concert de l’OSESP
- 20 et 21/10 : séminaire sur les histoires afro-atlantiques
- 23 au 28/10 : 40e Mostra internationale de cinéma de São Paulo

Toutes les activités proposées à l’extérieur du musée seront gratuites. Il faudra s’inscrire deux heures avant pour participer aux ateliers, visites, conférences et au séminaire. Pour le concert de l’OSESP, les places sont déjà en vente sur le site ingressorapido.com.br.

Laisser une réponse