Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Immeuble effondré, scandale sexuel, manifestations du 1er mai : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Un immeuble de 26 étages s'est effondré le 1er mai à São Paulo (Rovena Rosa/Agência Brasil)

Immeuble effondré, scandale sexuel, manifestations du 1er mai : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce (très long) week-end (pour certains) ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Un immeuble incendié s'effondre dans le centre de São Paulo

Un immeuble de 26 étages a pris feu avant de s'effondrer dans la nuit de lundi à mardi dans le centre de São Paulo, a rapporté Agência Brasil. Mardi soir, le nombre de disparus s'établissait à 34, mais les autorités ignorent si elles étaient présentes dans l'édifice au moment de l'accident. Appartenant à l'Etat fédéral mais abandonné depuis plusieurs années, il était occupé par des sans-abri. Une seule personne était confirmée comme disparue car elle était secourue par les pompiers au moment de l'effondrement de l'immeuble. Il faudra au moins une semaine pour retirer tous les décombres des lieux. Une enquête a été ouverte sur les raisons de l'accident ; les pompiers avaient déjà averti les autorités des risques concernant le bâtiment (accumulation de déchets et de matériaux inflammables, issues de secours bloquées...). Le maire de São Paulo, Bruno Covas, a déclaré que 70 autres immeubles étaient dans une situation similaire dans la ville.

Scandale sexuel dans la gym brésilienne

La gym brésilienne à son tour éclaboussée par un scandale sexuel. Fernando de Carvalho Lopes, ancien entraîneur de la sélection olympique brésilienne, a été écarté de son club après les révélations faites dimanche soir dans l'émission Fantastico de Globo. Près de 40 athlètes l'accusent d'abus sexuels lorsqu'il étaient enfant ou adolescent durant une période de près de quinze ans. Le club de Fernando de Carvalho Lopes l'a suspendu pour la durée de l'enquête. Agência Brasil ajoute que l'entraîneur avait dû quitter la sélection olympique brésilienne en 2016 après la plainte d'un enfant de 9 ans. C'est à partir de cette plainte que les témoignages des autres victimes ont commencé à essaimer.

Manifestation du 1er mai 2018 à São Paulo (Rovena Rosa/Agência Brasil)

Des manifestations du 1er mai suivies dans tout le Brésil

Près de 20 villes brésiliennes ont connu mardi une manifestation organisée par les syndicats pour le 1er mai, selon Agência Brasil. Outre la défense des droits des salariés, les thèmes abordés cette année étaient notamment le soutien à l'ex-président Lula, emprisonné, et l'appel à la justice après l'assassinat de la conseillère municipale carioca Marielle Franco et de son chauffeur. C'est surtout à  Curitiba,  où se trouve Lula, que le mouvement a été le plus ample avec des milliers de personnes. Dans la capitale du Parana, c'était la première fois que les principales centrales syndicales du pays participaient ensemble à une mobilisation du 1er mai, accompagnées de plusieurs dirigeants politiques de gauche. Un soutien fort alors que la procureure générale de la République, Raquel Dodge, a déposé lundi une nouvelle plainte auprès de la Cour suprême à l'encontre de l'ancien président, ainsi que l'ancien ministre PT Antonio Palocci, la présidente du PT, Gleisi Hoffmann, et son mari, Paulo Bernardo, pour corruption passive et blanchiment d'argent. En 2010, le PT aurait conclu un accord avec l'entreprise de BTP Odebrecht pour le versement de 40 millions de reais en échange d'avantages concédés tant que le parti de Lula serait au pouvoir.

A la Rocinha, le 26 septembre 2017 (Agência Brasil)

Nouvelles violences et nouveaux morts dans l'agglomération de Rio

Le feriadao n'a pas été des plus calmes à Rio. Samedi soir, cinq personnes ont été tuées à la sortie d'un baile funk de Duque de Caxias, dans la banlieue de Rio, a rapporté Agência Brasil. Trois hommes et deux femmes de 19 à 49 ans figurent parmi les victimes. Lundi matin, ce sont quatre hommes qui ont été tués dans une fusillade au sein de la favela do Rola, à Santa Cruz (zone ouest). Celle-ci est contrôlée par la milice. La police militaire a affirmé qu'elle n'était pas impliquée dans la fusillade. Mardi, l'armée a lancé des opérations dans onze communautés de Rio.

Le logiciel de déclaration de l'impôt sur le revenu brésilien (Marcelo Casal/Agência Brasil)

Les envois de déclaration d'impôt sur le revenu en hausse

Les Brésiliens avaient jusqu'à lundi soir minuit pour envoyer leur déclaration d'impôt sur le revenu par voie numérique. Si la plupart l'ont fait dans les derniers jours et heures, ils ont été plus nombreux que l'an dernier à le faire dans les temps : un peu plus de 29 millions, soit une hausse de 1,63 % comparé à l'an dernier, selon Agência Brasil. Les retardataires devront payer une amende équivalente à 1 % de la valeur du montant de l'impôt par mois de retard.

L'humoriste brésilien Agildo Ribeiro (capture d'écran Globo)

Décès de l'humoriste Agildo Ribeiro

L'acteur et humoriste brésilien Agildo Ribeiro est décédé samedi à l'âge de 86 ans à Rio, où il a été enterré, a rapporté le Jornal do Brasil. Le Carioca, surnommé le « capitaine du rire », avait fait ses débuts à la radio puis au théâtre dans les années 1950. Il a également incarné plusieurs personnages fameux de programmes de télévision humoristiques brésiliens et joué dans plus de 30 films au cinéma. Agildo Ribeiro a été marié cinq fois.

Brasileirão : Flamengo seul leader, des promus à la peine

Flamengo/Facebook

La troisième journée du championnat brésilien de football a permis à un club carioca de virer leader, ce qui est assez rare pour être souligné ces dernières années. La large victoire de Flamengo sur le terrain de Ceara (0-3) lui permet ainsi de prendre seul la tête avec 7 points. Un autre promu est à la peine en ce début de Brasileirão, c'est Parana, à nouveau battu à domicile par le Sport Recife (1-2), soit sa troisième défaite en autant de rencontres et la lanterne rouge en cadeau. Cela va nettement mieux pour l'América Mineiro, qui est sur le podium après sa victoire face à Vitoria (2-1). Le quatrième promu, l'Internacional, a lui concédé le nul à domicile (0-0) contre Cruzeiro. Les autres résultats : deux victoires prestigieuses pour Botafogo face au Grêmio (2-1) et l'Atlético Mineiro face aux Corinthians (1-0) et une série de matchs nuls entre Bahia et l'Atlérico Paranaense (0-0), Fluminense et le São Paulo FC (1-1), et Palmeiras et Chapecoense (0-0). La rencontre entre Santos et le Vasco a elle été reportée au mois de juillet.

Laisser une réponse