Sign in / Join
(Pixnio)

La Déclaration CBE 2019 doit être soumise avant le 5 avril

La Banque centrale brésilienne collecte depuis le 15 février la déclaration relative aux capitaux situés à l’étranger des résidents fiscaux brésiliens (CBE) concernant l’année 2018. Elle doit être envoyée au plus tard le 5 avril prochain.

Ainsi, toute personne physique ou juridique résidente ou domiciliée au Brésil ayant des actifs à l’étranger totalisant US$ 100.000,00 ou plus au 31 décembre 2018 a l’obligation de communiquer différentes informations concernant ces actifs à la Banque centrale du Brésil. Pour ceux qui possèdent plus de US$ 100.000.000,00, la déclaration doit être faite quatre fois par an.

Les étrangers sont concernés

Cela signifie que les étrangers, résidents fiscaux au Brésil, qui ont des biens, actifs, droits, qui ensemble totalisent une valeur équivalente à au moins US$ 100.000,00, sont également concernés et doivent déposer leur déclaration auprès de la Banque Centrale.

Il est important de noter que cette déclaration se distingue de la déclaration annuelle de revenus à rendre à l'administration fiscale brésilienne. Il s'agit en effet de deux déclarations différentes.

Par ailleurs, le dépôt de la déclaration CBE n'engage pas le paiement d’un quelconque impôt ou taxe. En revanche, l’absence de déclaration, ou un dépôt de la déclaration hors délai, peut donner lieu à de lourdes amendes, pouvant aller jusqu’à R$ 250.000,00.

Pontes Vieira Advogados / Alameda dos Guaramomis, 1040 - 04076-012 São Paulo
iurevieira@pontesvieira.com.br / info@pontesvieira.com.br / Tél. : +55 (11) 2365-7484

Laisser une réponse