Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Musique et afro-féminisme : 4 artistes qui donnent le « la » au Brésil - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
luedji lunaLuedji Luna (DR)

Musique et afro-féminisme : 4 artistes qui donnent le « la » au Brésil

Le répertoire musical brésilien est riche et ne cesse d’évoluer, mêlant subtilement les rythmes passés et présents, pour nous surprendre toujours plus dans le futur. Sur la scène musicale actuelle, des visages d’artistes afro-brésiliennes se font de plus en plus remarquer, à l’image d’une génération qui souhaite s’affirmer. Sélection de quatre chanteuses que vous n’avez sûrement pas fini d’entendre !

Luedji Luna 

Originaire de Bahia et résidant à São Paulo, cette jeune chanteuse et compositrice au nom de reine africaine, a été révélée par son album Um Corpo No Mundo. Cet album, qui a pour leitmotiv la diaspora noire et l’importance des ancêtres, mêle des influences jazz, MPB et parfois même des sonorités africaines comme dans son tube Banho De Folhas. Fille de parents militants pour le mouvement noir, Luedji Luna admet utiliser la musique comme une arme de guerre, dans la lignée de la tradition familiale. La voix est suave, les sonorités douces, les mélodies apaisantes, Luedji Luna est une force tranquille qui défend sa cause pacifiquement.

Karol Conka

C’est en 2014 que cette rappeuse de Curitiba est révélée, grâce à son single Tombei qui envahira les playlists des clubs brésiliens. Depuis, elle n’aura cessé d’enchaîner les hits et de devenir un symbole de résistance féministe pour les femmes noires, grâce à des textes engagés. Dans un milieu du rap encore très masculin, Karol Conka affirme vouloir ouvrir le chemin pour d’autres filles, consciente d’être une icône du rap féminin au Brésil.

Liniker 

Issue d’une famille de musiciens, Liniker, qui a tout juste 23 ans, est originaire de l’intérieur de São Paulo. C’est en 2015 qu’elle et son groupe Liniker e Os Caramelows se font connaître sur Internet via l’EP Cru. Plus récemment, Liniker a fait une apparition musicale remarquée dans la série Netflix brésilienne « 3% », avec sa reprise de la chanson Preciso Me Encontrar.
Femme transsexuelle noire, la musique et la célébrité de Liniker participent à défendre et rendre plus visible la cause LGBT. La musique de Liniker devrait plaire aux amateurs de jazz et de soul, son style étant une fusion de ces influences, avec parfois des touches reggae ou dub.

Bia Ferreira

Bia Ferreira est une musicienne et chanteuse originaire du Minas Gerais. C’est la diffusion sur Internet de son live au Sofar de Curitiba, le 17 novembre 2018, qui offre un boom à sa carrière. Le single en question, Cota Não é Esmola, dénonce avec hargne et sans ambages les préjugés, discriminations et humiliations sournoises que peuvent subir au quotidien les afro-brésiliens. La visée de sa musique est claire : mettre la lumière sur les problématiques raciales pour changer les mentalités. Son style mêle diverses influences : jazz, blues, soul, samba, MPB, mais aussi le rap ou le beatbox.

Laisser une réponse