Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Censure à Rio, manifestations du 7 septembre, Bolsonaro opéré, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le maire de Rio, Marcelo Crivella, le 20 mai 2019 (Fernando Frazão/Agência Brasil)

Censure à Rio, manifestations du 7 septembre, Bolsonaro opéré, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Le maire de Rio fait appréhender des livres au contenu LGBT à la Biennale du Livre

Marcelo Crivella n’aime pas les super-héros homosexuels. Il a envoyé samedi la police municipale appréhender un comic Marvel contenant un baiser homosexuel entre deux héros, ainsi que toutes les œuvres ayant une thématique LGBT présentes à la Biennale du Livre de Rio, qui avait lieu jusqu’à dimanche au Riocentro. Si un premier juge local avait interdit cette opération, un second l’avait autorisée. Dimanche, la procureure générale de la République, Raquel Dodge, a demandé au Tribunal supérieur fédéral (STF) de suspendre cette autorisation d’appréhension, estimant qu’elle allait à l’encontre, entre autres, de la liberté d’expression artistique et qu’il s’agissait d’un acte de discrimination à l’égard des personnes LGBT, selon Agência Brasil. Le président du STF, Dias Toffoli, a accédé à sa requête.

Une Fête nationale agitée samedi

Jair Bolsonaro défile lors des cérémonies du 7 septembre 2019 à Brasilia (Marcello Casal Jr/Agência Brasil)

Cela faisait longtemps que la Journée de l’Indépendance brésilienne, qui a eu lieu samedi, n’avait pas été aussi agitée. Tandis que Jair Bolsonaro avait appelé la population à se parer de jaune et vert avant de défiler dans les rues de Brasilia dans la Rolls-Royce présidentielle, ses opposants ont également investi les rues pour manifester leur mécontentement. Leur mobilisation, qui rassemblait plusieurs revendications (Amazonie, critiques des réformes en cours, lutte pour les droits des minorités…), a eu lieu dans la plupart des grandes villes du pays, les participants s’habillant de noir.

Jair Bolsonaro opéré de nouveau

Le président brésilien a subi dimanche matin à São Paulo une nouvelle opération, d’une hernie incisionnelle, selon Agência Brasil. C’est la quatrième fois que Jair Bolsonaro est opéré depuis l’agression au couteau qu’il avait subie il y a tout juste un an à Juiz de Fora (Minas Gerais), lors de la campagne présidentielle. L’opération a duré près de cinq heures. Le chef de l’Etat a ainsi laissé son poste vacant à Hamilton Mourão depuis samedi soir et ce pour une durée de cinq jours. Même si son séjour à l’hôpital pourrait se prolonger, il reprendra ses fonctions en cours d’hospitalisation.

Accusés d’avoir torturé un adolescent, deux vigiles sous les verrous

L’affaire avait fait grand bruit au Brésil. Les deux vigiles d’un supermarché du quartier de Vila Joaniza, à São Paulo, accusés d’avoir torturé un adolescent pour avoir commis un vol sont sous les verrous, selon Agência Brasil. Après plusieurs jours de cavale, le premier avait été interpellé vendredi, tandis que le second s’est rendu samedi. Les faits s’étaient déroulés le mois dernier. Alors qu’il venait de voler une barre chocolatée, le garçon de 17 ans avait été intercepté par les deux vigiles qui l’avaient emmené dans une salle du supermarché avant d’être dénudé et subir des actes de torture durant près de 40 minutes. Il avait finalement porté plainte lundi. Les deux vigiles risquent de deux à huit ans de prison.

Les chats pourraient dépasser les chiens dans les foyers brésiliens

Un chat (Ilona Ilyés/Pixabay)

En 2018, les Brésiliens comptaient dans leur foyer 139,2 millions d’animaux domestiques, selon l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE). Et la tendance sur cinq ans est une forte hausse du nombre de chats, à +8,1 %, contre +3, 8 % pour les chiens. Néanmoins, dans le classement des animaux domestiques brésiliens, les toutous restent largement majoritaires, à 54,2 millions, contre 23,9 millions de chats. Par ailleurs, les matous ne sont que sur la troisième marche du podium puisqu’il y a 39,8 millions d’oiseaux dans les foyers auriverdes (+5 % entre 2013 et 2018). Mais une vétérinaire brésilienne interrogée par G1 estime que les chats pourraient à terme dépasser les chiens car, avec la modernisation et l’accélération de la vie moderne, il est plus facile de s’occuper d’un chat, plus indépendant, que d’un chien, qui demande plus de soins (et notamment de le sortir pour les personnes vivant en appartement).

La Seleção tenue en échec par la Colombie malgré le retour de Neymar

Un résultat anecdotique. Le Brésil et la Colombie ont fait match nul (2-2) vendredi soir en amical à Miami (Floride), mais ce qui intéressait toute la planète foot, c'était le retour de Neymar sur les terrains depuis sa blessure avant la Copa América et surtout la novela du dernier mercato entre le PSG et le Barça. Et le craque mal-aimé a brillé puisqu'il a offert une passe décisive à Casemiro pour l'ouverture du score avant de marquer le but de l'égalisation en seconde période alors que la Colombie avait mis deux buts par Muriel (dont un sur penalty). Neymar aurait même dû obtenir lui-même un penalty pour une faute non sifflée. On devrait ainsi le revoir titulaire mardi soir pour le second match amical de la Seleção face au Pérou à Los Angeles.

Coupe du monde de basket : le Brésil proche de l’élimination

Après un sans-faute lors du tour préliminaire du Mondial masculin de basket en Chine – trois victoires face à la Grèce, la Nouvelle-Zélande et le Monténégro -, le Brésil s’est mis en grande difficulté samedi en perdant son premier match du second tour face à la République tchèque (53-69). En effet, pour atteindre les quarts de finale, ils devront, ce lundi, à la fois battre le champion du monde en titre, les Etats-Unis, et espérer une défaite des Tchèques face à la Grèce. Si ce miracle arrive, ils pourraient alors peut-être retrouver la France.

Brasileirão : Flamengo à l’aise, ses poursuivants à la peine

Gabriel Barbosa lors de la victoire de Flamengo face à Avai le 7 septembre 2019 à Brasilia (Flamengo/Facebook)

Après Palmeiras, c’est Santos qui a fini par tomber en panne, laissant la place de leader (au goal average jusqu'à dimanche) depuis quelques journées à Flamengo. Les Cariocas ne se font pas prier et enchaînent les victoires. Pour cette 18e journée, ils n’ont, une nouvelle fois, eu aucun mal à se débarrasser du promu et lanterne rouge, Avai, en s’imposant (0-3) en match délocalisé à Brasilia. Avec 39 points, ils sont désormais seuls en tête puisque Santos a difficilement - dans les arrêts de jeu - obtenu le match nul (1-1) face à l'Athletico Paranaense à domicile. Les joueurs de Jorge Sampaoli ont deux points de retard. Palmeiras, qui a été battre (1-2) Goias, revient sur le podium avec 33 points, profitant du match nul (2-2) des Corinthians (32 points) face à Ceara et de la défaite (1-0) du São Paulo FC (31 points) sur le terrain de l’Internacional. Dans le bas du classement, on notera la précieuse victoire (0-1) de Fluminense à Fortaleza et celle (2-0) du CSA sur Chapecoense, lui permettant de passer devant son adversaire du dimanche soir même, les deux équipes restant relégables. Les autres résultats : Vasco da Gama-Bahia (0-2), Cruzeiro-Grêmio (1-4), Botafogo-Atlético Mineiro (2-1).

Laisser une réponse