Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Pourquoi les frères Batista ne sont pas près de sortir de prison préventive - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Joesley Batista, le 9 août 2017 (Agência Brasil)

Pourquoi les frères Batista ne sont pas près de sortir de prison préventive

Wesley et Joesley Batista, les actionnaires majoritaires du groupe J&F – qui détient notamment le leader mondial de la viande JBS, ont été mis en examen le 16 octobre, accusés cette fois de délit d'initié.

Selon l'acte d'accusation du Parquet fédéral, les deux frères ont profité d'informations confidentielles pour bénéficier de la vente d'actions de leurs sociétés et acheter des dollars entre le 24 avril et le 17 mai derniers. Le juge a accepté la recevabilité de la plainte.

Achat de dollars en grande quantité

Suite à leur demande d'accord de collaboration, appelé « délation récompensée » au Brésil, avec le ministère public dans une affaire de corruption, mais avant qu’il ne soit rendu public, les frères Batista ont acheté sur le marché de très grandes quantités de dollars et ont vendu des actions de leurs sociétés.

Wesley et Joesley Batista savaient que comme leur délation toucherait un très grand nombre d’hommes politiques,  elle créerait, une fois rendue publique, un bouleversement de l'environnement politique et économique.  Selon le ministère public, cette manœuvre leur a évité de perdre 138 millions de reais en raison de la baisse du cours des actions de leurs sociétés et offert un profit de 100 millions de reais grâce à l'achat de dollars.

Plusieurs années de prison ferme prévues par la loi

Or, selon la loi brésilienne, réaliser des opérations simulées ou exécuter des manœuvres frauduleuses avec la finalité de modifier artificiellement le cours des marchés des capitaux dans le but d'obtenir de bénéfices est passible d’un à huit ans de prison ferme, en plus d’une amende égale à trois fois le montant de l'avantage illicite obtenu.

La même loi prévoit également qu’utiliser une information importante, pas encore divulguée et qui doit rester secrète, en vue d’obtenir des avantages sur le marché des capitaux, est passible d’un à cinq ans de prison ferme, en plus d’une amende équivalente à trois fois le montant de l'avantage obtenu.

Pontes Vieira Advogados / Alameda dos Guaramomis, 1040 - 04076-012 São Paulo
iurevieira@pontesvieira.com.br / info@pontesvieira.com.br / Tél. : +55 (11) 2365-7484

Laisser une réponse