Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Rio sous contrôle militaire, fin du carnaval, PCC, Flamengo : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
A Rocinha, en septembre 2017 (Agência Brasil).

Rio sous contrôle militaire, fin du carnaval, PCC, Flamengo : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end, pris dans les derniers blocos du carnaval ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Sécurité à Rio : l’armée prend la main

Les députés brésiliens doivent voter ce lundi soir pour approuver le décret sur l’intervention fédérale dans l’État de Rio de Janeiro. Un décret pris par le président Michel Temer le vendredi 16 février, qui relève le gouverneur de l’État de Rio de sa responsabilité dans la sécurité publique jusqu’à la fin de l’année et la confie à un militaire, le général Walter Braga Netto. Le secrétaire d’État à la sécurité Roberto Sa a été démis de ses fonctions.

L’intervention fédérale, dont on ne sait pas encore comment elle va se concrétiser, a été décidée dans un contexte de dégradation de la sécurité à Rio de Janeiro depuis plusieurs mois, et à l’issue d’une semaine de carnaval, marquée par des faits de violence, « pour laquelle nous n’étions pas préparés », a admis le gouverneur de l’État, Luiz Fernando Pezão. Samedi, le général Braga Netto a laissé entendre que le combat contre la corruption au sein des polices militaire et civile serait l'une de ses priorités, selon Globo. Après le vote des députés ce lundi soir, le décret présidentiel fera également l’objet d’un vote au Sénat, mardi 20 ou mercredi 21 février.

Un dernier week-end de carnaval emporté par la foule

A São Paulo, le 17 février (Agência Brasil).

Le carnaval 2018 est arrivé à son terme ce week-end. A Rio, le sambodrome a vu samedi soir les six meilleurs écoles de samba cariocas participer au défilé des champions, la gagnante Beija-Flor fermant le bal. 52 blocos de rua étaient également au programme, dont le Bloco das poderosas, qui a réuni 530.000 personnes dans le Centro samedi, et le Monobloco, qui a rassemblé 390.000 fêtards sur l’aterro do Flamengo dimanche. A São Paulo, la championne Acadêmicos do Tatuapé et les sept autres meilleurs écoles de samba ont paradé vendredi soir. Et Daniela Mercury et son bloco Pipoca da Rainha ont été suivis dimanche par plus d’un million de personnes sur la rua da Consolação. Le carnaval 2018 de la capitale pauliste a été suivi par 12 millions de personnes, selon la municipalité.

Deux leaders du PCC tués au Ceará

Le chef présumé du PCC (Primeiro comando da capital) hors de prison, Rogerio Jeremias de Simone, dit Gegê do Mangue, a été tué vendredi soir à Aquiraz, près de Fortaleza (Ceará). Un autre leader du PCC, gang de trafiquants le plus puissant de São Paulo, Fabiano Alves de Souza, dit le Paca, a été retrouvé mort. Selon Metro Jornal, les avocats des deux hommes affirment qu’ils ont été piégés dans une embuscade, alors que le Ceará est le théâtre d’une lutte entre factions rivales. Le samedi 27 janvier, quatorze personnes avaient péri dans une salle de spectacle de Cajazeiras (Ceará). Une tuerie attribuée par les autorités au groupe Guardiões do Estado, lié au PCC.

Un titre pour le Flamengo

(Flickr/Campeonato Carioca)

Le club de Gávea a remporté dimanche 18 février la 21e Taça Guanabara contre Boavista, club basé à Saquarema et qui évolue habituellement en série D brésilienne. Une victoire 2-0 du Flamengo marquée par la peformance de Vinicius Junior, auteur du 2e but. Le joueur de 17 ans, déjà vendu pour 164 millions de reais au Real Madrid, qu’il devrait rejoindre après son 18e anniversaire en juillet 2018, est considéré comme un espoir du football mondial.

Laisser une réponse