Sign in / Join
(Nicolas de Camaret/Flickr)

Défilés du carnaval, mode d'emploi

Voici venue la période du carnaval, inévitablement associée au Brésil et à la fête. Une fête oui, mais pas seulement. Si vous assistez tranquillement à l'allégresse carnavalesque en tant que spectateur, sur la piste du Sambodrome, l'enjeu est de taille. Puisque les différentes écoles de samba sont en réalité en compétition les unes contre les autres, l'objectif étant pour chacune d'être sacrée championne. Avant les premiers défilés - à partir du 9 février à São Paulo et du 11 février à Rio, Bom Dia Brésil fait le point sur le fonctionnement de cet événement.

Une prestation notée

Il faut tout d'abord savoir, que tel un championnat de football, la compétition comprend deux catégories : le Grupo especial (« groupe spécial »), sorte de Ligue 1, et le Grupo de acesso (« groupe d'accès »), équivalent de la Ligue 2. Cette année, le Grupo especial de Rio compte 13 écoles, celui de São Paulo 14. Chaque année, en fonction du classement, à São Paulo, les deux moins bonnes écoles du premier groupe sont reléguées en Grupo de acesso et les deux meilleures de ce dernier montent en Grupo especial. Pour Rio, il n'y a qu'une école qui monte et une qui descend; mais exceptionnellement cette année, ce seront deux d'entre elles qui iront en Grupo de acesso - car il n'y a pas eu de relégation l'an dernier.

Pour les départager, neuf critères sont notés sur 10 par des juges, quatre par thème d'évaluation :
- Bateria : le groupe de percussionnistes, qui va rythmer l'ensemble du défilé de son école, accompagné de son chanteur. Une ou plusieurs reines l'accompagnent. Ce sont eux qui donnent la cadence et entraînent l'ensemble de l'école et même le public si possible !
- Samba-Enredo : la chanson créée par l'école, en relation avec le thème choisi. Elle doit être chantée tout au long du défilé. Son harmonie doit être facile à retenir pour que le public accompagne l'école de son chant.
- Harmonie : l'ensemble des intégrants de l'école, les différentes alas (ailes, groupes) doivent chanter en même temps que le chanteur.
- Evolution : les danses doivent être réalisées en rythme, le défilé ne doit pas se réaliser de manière trop pressée ou au contraire trop lente.
- Enredo : le thème retenu par l'école, qui doit fournir un synopsis à la ligue.
- Alegorias : les chars, qui doivent être décorés et animés. Les personnes qui sont sur le char doivent danser également en rythme. La créativité des ornements fait également partie des points importants.
- Fantasias : les costumes. Sont prises en compte pour la notation la créativité, le lien entre la costume et le thème du défilé, l'utilisation des couleurs, des matériaux, ainsi que le soin apporté aux détails et à la confection.
- Comissão de Frente : le premier groupe d'intégrants de l'école à s'élancer sur la piste du Sambodrome. Ils doivent présenter l'école, saluer le public et ils exécutent souvent une chorégraphie en rapport avec le thème.
- Mestre-Sala et Porta-Bandeira : le couple se doit de danser de manière harmonieuse, l'homme doit être courtois vis-à-vis de la femme, l'étendard de l'école doit être présenté avec fierté et être bien visible, ne pas s'enrouler sur lui-même. Leurs costumes sont aux couleurs de l'école et richement décorés, imitant des tenues de la noblesse du 18e siècle.

Quelques contraintes à respecter

 Rio de Janeiro São Paulo
 Temps de défilé  Entre 65 et 75 minutes  Entre 55 et 65 minutes
 Bateria  Au moins 200 personnes  Au moins 200 personnes
 Baianas  Au moins 70 femmes  50 femmes
 Alegorias  Minimum 5 et maximum 6  5
 Comissão de frente  Entre 10 et 15  Entre 6 et 15
Participants Entre 2.500 et 3.500 Au moins 2.000
 Couple de Mestre-Sala et Porta-Bandeira  1  1
Juges  36  36

Maintenant que vous avez toutes les données techniques en tête, il ne reste plus qu'à profiter des défilés somptueux préparés cette année encore par les diverses écoles. Voici l'ordre de passage des écoles du Grupo especial pour les capitales pauliste et carioca :

São Paulo

Vendredi 9 février
Independente (23h15)
Unidos do Peruche (00h20)
Acadêmicos do Tucuruvi (1h20)
Mancha Verde (2h30)
Acadêmicos do Tatuapé (3h35)
Rosas de Ouro (4h40)
Tom Maior (5h45)

Samedi 10 février
X-9 Paulistana (22h30)
Império de Casa Verde (23h35)
Mocidade Alegre (00h40)
Vai-Vai (1h45)
Gaviões da Fiel (2h50)
Dragões da Real (3h55)
Unidos de Vila Maria (5h)

Rio de Janeiro

Dimanche 11 février
Império Serrano (21h15)
São Clemente (22h20)
Unidos de Vila Isabel (23h25)
Paraíso de Tuiuti (00h30)
Acadêmicos do Grande Rio (1h35)
Mangueira (2h40)
Mocidade Independente de Padre Miguel (3h45)

Lundi 12 février
Unidos da Tijuca (22h)
Portela (23h05)
União da Ilha (00h10)
Salgueiro (1h15)
Imperatriz Leopoldinense (2h20)
Beija-Flor de Nilópolis (3h25)

Laisser une réponse