Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Avianca, prisonniers, statue vandalisée : trois chiffres, trois infos - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
(Wikipedia)

Avianca, prisonniers, statue vandalisée : trois chiffres, trois infos

A Bom Dia Brésil, on aime les chiffres. Voici ceux qui ont retenu notre attention cette semaine.

314 C’est le nombre de vols annulés jusqu’à lundi 22 avril par Avianca Brasil en raison de la réduction de sa flotte. La liste des vols concernés a été annoncée mercredi 17 avril. La compagnie aérienne est en cours de redressement judiciaire. Jusqu’à vendredi dernier, Avianca Brasil opérait avec 35 avions, contre 43 avant le début du redressement. Sa flotte est depuis passée à 25 aéronefs et, selon Valor, elle pourrait descendre jusqu’à 14 avions dans les prochains jours. La compagnie a indiqué qu'elle contacterait les passagers concernés par les annulations de vols pour leur proposer des remboursements ou d’autres options de vol. Elle a également indiqué que si les billets avaient été achetés auprès d'agences de voyages, les passagers devraient contacter ces dernières directement.

La statue dégradée de Noel Rosa (DR)

135.000 En reais, c’est la somme déjà dépensée par la mairie de Rio pour les réparations de la statue de Noel Rosa. Elle va encore augmenter dans les mois à venir pour parer les conséquences des actes de vandalisme les plus récents (plus de la moitié de la statue a été volée samedi 13 avril et mardi 16 avril). Selon G1, la ville de Rio a dû remplacer à plusieurs reprises des pièces en bronze de la statue, installée en 1996 en l'honneur du chanteur et compositeur Noel Rosa à Vila Isabel, dans la zone nord de Rio. La statue avait en effet déjà été vandalisée en 2012 et 2015. Une enquête visant à découvrir les coupables des dernières dégradations est en cours.

250 millions En reais, c’est ce qu’aurait coûté aux Etats brésiliens l’escorte de prisonniers en 2018, selon une enquête du ministère de la Justice relayée par G1. L’enquête a inspecté les dépenses de 22 États avec carburant, entretien des véhicules et paiement des tarifs journaliers. Selon le ministère, c'était la première fois que l’on procédait à une telle enquête. Par conséquent, il n’y a aucun moyen de comparer les dépenses de l’année dernière avec celles d’autres années. L’objectif pour le gouvernement est de réduire le coût de ces escortes. De nombreux investissements dans ce sens ont commencé, tels que des équipements de vidéoconférence qui permettront de tenir certaines audiences judiciaires et visites à distance. Enfin, l’enquête nous apprend que São Paulo est l’Etat qui a dépensé le plus en escorte de prisonniers en 2018 : 71,8 millions de reais.

Laisser une réponse