Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Inégalité de revenus, vol Europe/Brésil, Pezão arrêté : trois chiffres, trois infos - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
(PT/Flickr)

Inégalité de revenus, vol Europe/Brésil, Pezão arrêté : trois chiffres, trois infos

A Bom Dia Brésil, on aime les chiffres. Voici ceux qui ont retenu notre attention cette semaine.

9 C'est le rang auquel figure le Brésil au classement des inégalités, selon le dernier rapport concernant l'année 2017 publié lundi par l'organisation non-gouvernementale Oxfam Brasil. Le Brésil figure ainsi derrière l'Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana, trio de tête des pays inégalitaires, et juste devant la Colombie. Ce rapport pointe du doigt que, pour la première fois depuis 15 ans, les inégalités ont cessé de s'atténuer au Brésil. Katia Maia, directrice d'Oxfam Brasil, craint même dans un communiqué que cette « stagnation dans la réduction des inégalités n'ouvre la voie à un grand recul ». Parmi les principales données, on peut retenir qu'entre 2016 et 2017, le nombre de Brésiliens pauvres (vivant avec moins de 1,90 dollar par jour, selon la Banque mondiale) a augmenté de 11 %, atteignant 15 millions d'habitants (soit 7,2 % de la population). Si les revenus des 10 % les plus riches ont augmenté de 6 %, ceux des plus pauvres ont quant à eux diminué de 3,5 %. Les différences salariales entre hommes et femmes et entre noirs et blancs se sont également accentuées. Oxfam Brasil rappelle aussi que les investissements sociaux ont été réduits, atteignant le niveau des moyens déployés en 2011 dans ce domaine. Enfin, pour la première fois depuis 1990, la mortalité infantile est en hausse, passant de 13,3 morts pour 1.000 habitants en 2015 à 14 morts pour 1.000 habitants en 2016.

(Adam Moreira/Wikipedia)

1.200 C'est en reais le tarif annoncé le plus bas - par trajet - pour acheter un billet pour un vol de la compagnie Norwegian Air, reliant Londres à Rio de Janeiro. Cette nouvelle ligne de la compagnie aérienne low-cost sera inaugurée le 31 mars 2019 et il est d'ores et déjà possible d'acquérir son billet. Le vol sera proposé quatre fois par semaine : les lundis, mercredis, vendredis et dimanches. De Rio, le décollage est prévu pour 22h25, arrivée à Londres à 13h35 à l'aéroport de Gatwick. De Londres, l'avion partira à 12h, heure d'arrivée prévue au Brésil : 19h25. Il sera réalisé à bord d'un Boeing Dreamliner 787-9 comptant 344 sièges, répartis en classes économique et Premium. Une nouvelle manière de se rendre en Europe, puisque à partir de Londres, de nombreux vols permettent de se rendre sur l'ensemble du continent.

(Tânia Rêgo / Agência Brasil)

25 millions C'est, en reais, la somme que Luiz Fernando Pezão (MDB), le gouverneur de l'Etat de Rio de Janeiro, aurait reçu en pots-de-vin entre 2007 et 2015 (soit une somme actualisée de 39 millions de reais). Dans le cadre de l'opération Lava Jato, à la demande de Raquel Dodge, procureure générale de la République, et de Félix Fischer, du Tribunal supérieur de justice (STJ), Luis Fernando Pezão a ainsi été arrêté ce jeudi matin. Agência Brasil dévoile quelques éléments de la demande de Raquel Dodge adressée au STJ. Elle évoque notamment des preuves « démontrant qu'en plus d'avoir été l'homme de confiance de Sérgio Cabral et d'avoir assumé un rôle fondamental dans cette organisation criminelle, notamment en prenant sa succession à la tête de celle-ci, Luiz Fernando Pezão a mis en place son propre système de corruption, avec ses propres opérateurs financiers ». Pour rappel, Luiz Fernando Pezão a été de 2007 à 2014 le vice-gouverneur de l'Etat, alors que Sérgio Cabral était à la tête de celui-ci. Ce dernier écope actuellement d'une peine de prison de 180 ans. Carlos Miranda, l'un des participants à ce schéma de corruption, a avoué dans le cadre d'une délation récompensée que l'homme politique recevait jusqu'à 150.000 reais par mois lorsqu'il était vice-gouverneur, selon l'Estado de S. Paulo. Huit autres personnes ont également été arrêtées durant l'opération. Le 1er janvier, Wilson Witzel (PSC), élu en octobre, succédera à Luiz Fernando Pezão au palais de Guanabara.

Laisser une réponse