Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Amazonie, Michel Temer, Chapada dos Veadeiros, Rio, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Capture écran / Fantastico / Globo.

Amazonie, Michel Temer, Chapada dos Veadeiros, Rio, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité durant ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Tensions entre autorités et orpailleurs illégaux en Amazonas

(Capture écran / Fantastico / Globo).

Les unités de deux instituts environnementaux, l'Ibama et l'ICMBio d'Humaita (Amazonas), ont été attaquées ces derniers jours par des orpailleurs en représailles à une opération des autorités contre l'orpaillage illégal sur le fleuve Madeira. Ces dernières auraient notamment détruit des embarcations servant également d'abris aux orpailleurs, selon Agência Brasil.

S'il n'y a pas eu de victimes parmi les fonctionnaires, les dégâts matériels sont importants et les équipes des deux instituts ont été déplacées par le gouverneur de l'Amazonas. Des renforts policiers ont été envoyés à Humaita.

Michel Temer hospitalisé tout le week-end

Valter Campanato / Agência Brasil

Le président brésilien a subi une intervention chirurgicale vendredi 27 octobtre en raison d'une hypertrophie de la prostate. Selon le bulletin médical publié dimanche après-midi par l'hôpital Sírio-Libanês, à São Paulo, son état de santé est stable. Il devrait être libéré ce lundi 30 octobre et rester au repos à São Paulo mardi 31 octobre. Il y a sept ans, rappelle Agência Brasil, Michel Temer, 77 ans, avait déjà subi une procédure pour un problème similaire à la prostate.

Incendie sous contrôle dans la Chapada dos Veadeiros

Une zone brûlée dans la Chapada dos Veadeiros. (Valter Campanato / Agência Brasil)

Grâce notamment aux fortes pluies qui sont tombées samedi 28 octobre, l'incendie qui ravageait le parc national de la Chapada dos Veadeiros (Goias) depuis le 18 octobre est sous contrôle. L’institut Chico Mendes pour la conservation de la biodiversité (ICMBio) a annoncé dimanche que la moitié des pompiers devaient quitter les lieux en fin de journée. La situation dans le parc, qui a été inscrit en 2001 au Patrimoine mondial de l’Unesco, sera contrôlée ce lundi par un hélicoptère de l'Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables (Ibama). Plus de 64.000 hectares sont partis en fumée, soit 26 % de la superficie totale du parc.

Chronique de la violence ordinaire à Rio

L'exécution d'un étudiant à l’origine d’une guerre des gangs dans la zone nord de Rio. Les chefs du trafic de Cidade Alta s’en sont pris vendredi 27 octobre à leurs rivaux des favelas de Pica-Pau et Cinco Bocas : pour venger la mort d’un étudiant, les corps de deux criminels mutilés ont été livrés dans des paquets cadeaux à l’entrée de la communauté de Pica-Pau. Mercredi 25 octobre, Matheus William, 16 ans, avait été abattu à Cordovil. Etudiant habitant la Cidade Alta, il aurait été pris pour un trafiquant. D’après G1, la région est le théâtre de nombreuses confrontations depuis que les trafiquants de la communauté de Parada de Lucas ont pris le contrôle de la favela de Cidade Alta.

Dimanche, c’est à la Rocinha qu’un homme est mort après un échange de coups de feu avec la police militaire. Selon G1, une patrouille du bataillon de choc de la police militaire a été attaquée par des trafiquants et l’un d’eux a été abattu lors de la fusillade. La police aurait trouvé sur la victime un pistolet de calibre 9 mm portant le numéro 157, qui fait référence au chef du trafic à la Rocinha, Rogério 157. Samedi, une moto-taxi avait également été touchée par une balle tirée par un policier militaire lors d'une manifestation des moto-taxis de la Rocinha.

Brasileirão : les Corinthians jouent avec le feu, une journée de nuls

Flamengo et Vasco ont fait match nul 0-0. (Ph. Paulo Fernandes / Vasco.com.br)

Peu de buts et beaucoup de matchs nuls pour la 31e journée qui s'est déroulée ce week-end sur les terrains brésiliens. Tout en haut du classement, rien ne va plus pour les Corinthians qui n'ont plus gagné depuis quatre rencontres. L'avance du leader, battu à Campinas par Ponte Preta (1-0), fond comme neige au soleil et le rival paulistano de Palmeiras pourrait revenir à trois points en cas de victoire à domicile ce lundi soir contre Cruzeiro. Santos a raté cette occasion en perdant samedi après-midi le derby paulista sur le terrain du São Paulo FC (2-1).

Du côté des équipes cariocas, le chaud derby de samedi soir entre Flamengo et Vasco s'est terminé sur un vilain 0-0 au Maracanã. Match nul également pour Botafogo à Belo Horizonte contre l'Atlético Mineiro (0-0) et Fluminense à domicile contre Bahia (1-1). Pour voir des buts, il fallait être à Recife où Coritiba s'est imposé contre Sport (3-4) ou dans le sud du Brésil où Avai et Grêmio ont fait match nul 2-2. Autres résultats : Atlético Paranaense-Chapecoense 0-0, Vitoria-Atlético Goianiense 1-1.

Laisser une réponse