Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Bolsonaro et l'homophobie, BNDES, São Paulo, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jair Bolsonaro, le 13 juin 2019 (Agência Brasil)

Bolsonaro et l'homophobie, BNDES, São Paulo, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Pour Jair Bolsonaro, criminaliser l’homophobie est une erreur

Le président Jair Bolsonaro a déclaré vendredi matin, lors d'un petit-déjeuner de presse à Brasilia, que la décision du Tribunal suprême fédéral (STF) de criminaliser l'homophobie et la transphobie était « totalement erronée ». Le STF avait en effet décidé jeudi 13 juin, par 8 voix contre 3, que les actes dénotant de préjugés contre les homosexuels et les transsexuels devraient être inclus dans le crime de racisme inscrit dans la loi au Brésil. Pour Jair Bolsonaro, en qualifiant l'homophobie de racisme, le STF a légiféré sur le sujet. Selon le président brésilien, la décision des juges ira même jusqu’à nuire aux homosexuels. Pour lui, un employeur réfléchira « à deux fois » avant d'embaucher un homosexuel. Jair Bolsonaro a également réaffirmé qu'il souhaitait nommer un juge évangélique au STF. « Surtout après la décision de jeudi », a-t-il souligné.

Le président de la BNDES a démissionné

Joaquim Levy (Agência Brasil)

Le président de la Banque nationale de développement économique et social (BNDES), Joaquim Levy, a démissionné dimanche 16 juin. La veille, Jair Bolsonaro avait déclaré que sa tête était « mise à prix ». Le président brésilien avait affirmé que si l'ancien ministre de l'Economie de Dilma Rousseff ne renvoyait pas le directeur des marchés de capitaux de la BNDES, Marcos Barbosa Pinto, qui a été lié au Parti des travailleurs (PT), il licencierait lui-même Joaquim Levy. Quelques heures plus tard, Marcos Barbosa Pinto avait lui aussi démissionné. Le remplaçant de Joaquim Levy à la tête de la BNDES sera nommé par le ministre de l'Economie, Paulo Guedes. Selon G1, il devrait être issu du secteur privé.

São Paulo veut emprunter pour refaire ses rues

Un viaduc qui avait cédé à São Paulo (capture écran YouTube)

La mairie de São Paulo a annoncé samedi 15 juin qu’elle cherchait à obtenir un prêt de 500 millions de reais pour refaire les revêtements des rues et avenues de la ville. Selon G1, le financement est nécessaire parce que la capitale paulista n'a pas d'argent pour refaire 3,6 millions de m2 de routes d'ici à la fin de l'année prochaine. La priorité sera accordée aux routes empruntées par les autobus. La municipalité souligne que « São Paulo dispose aujourd'hui d'un réseau routier de plus de 136 millions de mètres carrés de routes » et que la plupart de ces axes « ont plus de 70 ans et ne sont plus adaptés aux conditions de circulation actuelles ».

Mort du producteur André Midani

Le producteur et musicien André Midani est décédé jeudi 13 juin à Rio à l'âge de 86 ans. Né en Syrie, il avait vécu en France avant de s’installer au Brésil en 1955. Il avait joué une rôle important dans l’essor de la bossa nova au Brésil et a découvert de grands noms de la musique brésilienne, comme Tim Maia et Raul Seixas. Il avait également travaillé avec Elis Regina, Tom Jobim, Gilberto Gil, Belchior, Hermeto Pascoal, Paulinho da Viola ou Ney Matogrosso.

La Copa América a démarré

La Seleção a parfaitement lancé sa Copa América vendredi, en dominant la Bolivie 3-0 à São Paulo, au Morumbi. Le Brésil est en tête du groupe A, devant le Pérou et le Venezuela qui ont fait match nul 0-0 samedi à Porto Alegre. Dans le groupe B, la Colombie est première après sa victoire 2-0 samedi contre l’Argentine à Salvador. Viennent ensuite le Qatar et le Paraguay, qui ont fait match nul 2-2 dimanche au Maracana de Rio. Dans le groupe C, l’Uruguay a fait forte impression en écrasant 4-0 l’Equateur à Belo Horizonte. La dernière rencontre de cette première journée opposera le Japon au Chili ce lundi soir à 20h au Morumbi de São Paulo.

Le début de cette Copa América s’est en tout cas accompagné d’une polémique sur le prix des billets. Pour certains observateurs, ils seraient plus chers que lors de l’Euro 2016 organisé en France, ce qui explique les stades dégarnis vus depuis le début de la compétition. A Porto Alegre, le Venezuela et le Pérou se sont ainsi affrontés samedi dans une enceinte aux trois-quarts vide. Même triste impression au Maracana pour Qatar-Paraguay et les spectateurs étaient à peine plus nombreux pour l'Uruguay-Equateur de Belo Horizonte. Le prix le moins cher pour un billet (plein tarif) est de 120 reais.

Gepostet von Confederação Brasileira de Futebol am Freitag, 14. Juni 2019

Coupe du monde féminine : rendez-vous contre l’Italie mardi

Lors de Brésil-Australie (Facebook/CBF)

La Seleção féminine jouera son troisième match de la Coupe du monde organisée en France mardi. Les coéquipières de Marta affronteront l’Italie à Valenciennes.

Avec une victoire (3-0 contre la Jamaïque) et une défaite (3-2 contre l’Australie), les Brésiliennes sont assurées de se qualifier pour les huitièmes de finale avec une victoire ou un nul.

Mais même en cas de défaite, elles pourraient rester dans la compétition en décrochant l’une des quatre meilleures troisièmes places.

Laisser une réponse