Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Ça fait du ramdam au Brésil : les prénoms les plus populaires en 2017 - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Ph. Pixabay/DR

Ça fait du ramdam au Brésil : les prénoms les plus populaires en 2017

Les années se suivent et se ressemblent en matière de prénoms au Brésil. Comme en 2015 et en 2016, ce sont les deux mêmes, pour les filles et les garçons, qui occupent la première place du classement 2017 des 100 prénoms les plus populaires : Alice et Miguel.

La liste a été établie par le site BabyCenter, d’après le recueil de 362 800 prénoms de bébés nés au Brésil cette année. Chez les meninas, on retrouve ensuite Sophia (sous toutes ses orthographes, Sofia, Sophya…), Helena, Valentina et Laura. Pour les meninos, Arthur, Bernardo, Heitor et Davi suivent Miguel.

Plus d’originalité chez les filles, plus d’anglo-saxon chez garçons

On notera, chez les filles, un certain goût pour l’ajout du « y » en fin de prénom : Emmanuelly (24e), Isabelly (31e), Emilly (58e) ou encore Gabrielly (79e). D’autres parents, plutôt que de donner un prénom composé comme Maria Luiza ou Ana Luiza, ont choisi directement le raccourci : Malu (86e), Analu (87e). D’autres idées de prénoms féminins originaux : Eloa (19e), Lavinia (32e), Allana (66e), Ayla (73e).

Côté garçons, les Brésiliens sont moins originaux. On retrouve bien quelques incursions étrangères : Anthony (32e), Bryan (35e), Yuri (60e), Ian (63e), Henry (66e), Ryan (68e) ou encore Erick (78e) – grâce à l’influence du chef français de MasterChef Brasil ? Les Français apprécieront également la présence de Victor Hugo (64e), sans doute plus connu au Brésil comme marque de sacs à main de luxe que comme écrivain. Quelques trouvailles originales : Cauã (40e), Kaique (56e) ou encore le prénom Tupi-Guarani Kauê (85e).

Cette liste n’a pas manqué de faire réagir les internautes brésiliens, qui ont exprimé leur perplexité face à certains choix : pour la première fois, João Pedro est détrôné de sa domination du classement des noms composés masculins, doublé par Enzo Gabriel, et cela ne passe pas.

« Enzo, ok. Gabriel, ok. Maintenant, Enzo Gabriel, c'est trop. »

« Enzo Gabriel, le nom composé le plus commun au Brésil en 2017. Qu'est-ce que nous faisons à nos enfants ? »

D'autres internautes regrettent ou se satisfont de certaines absences :

« Triste qu'il n'y ait pas Neymar dans la liste. »

« Je suis rassuré de savoir que Wellton avec deux "l" ne figurera jamais dans ce classement. »

Laisser une réponse