Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Bolsonaro, médecins cubains, comptes de campagne, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jair Bolsonaro, le 18 novembre à Rio (Agência Brasil)

Bolsonaro, médecins cubains, comptes de campagne, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce (long) week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Jair Bolsonaro critique le travail des médecins cubains, « analogue à l’esclavage »...

Lors d’une compétition de jiu-jitsu qui se tenait dimanche 18 novembre à Rio, Jair Bolsonaro s’est adressé à la presse et a de nouveau critiqué l'embauche de médecins cubains par le gouvernement brésilien dans le cadre de Mais Médicos. Mercredi 14 novembre, Cuba avait annoncé sa décision de se retirer du programme, citant des « références directes, dégradantes et menaçantes » faites par Bolsonaro à la présence de Cubains au Brésil, rappelle G1. Résultat, environ 600 municipalités brésiliennes pourraient être privées de tout médecin public à compter du 25 décembre. Mais pour le vainqueur de la dernière présidentielle, le Brésil ne peut pas être « complice » d’un travail qu'il a qualifié d’« analogue à l'esclavage ». Les médecins cubains, sous contrat avec l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), ne perçoivent qu’environ 30 % de leur salaire, les 70 % restants étant reversés à l’État cubain. « Nous ne pouvons pas accepter un travail analogue à l'esclavage, a déclaré Jair Bolsonaro. C’est juste de confisquer 70 % ou 80 % du salaire d'une personne ? Ce n'est pas juste. Nous ne pouvons pas admettre d'esclaves cubains au Brésil ni continuer à nourrir la dictature cubaine. »

...et défend sa future ministre de l’Agriculture

Tereza Cristina (Agência Brasil)

Le nom de la députée fédérale Tereza Cristina (Démocrates), future ministre de l’Agriculture du gouvernement Bolsonaro, a été cité récemment dans la presse pour un accord présumé qu’elle aurait passé avec l’entreprise JBS dans une affaire d’incitations fiscales. Elle était secrétaire du Développement et à la production agraires du Mato Grosso do Sul, rappelle Agência Brasil. Jair Bolsonaro a pris sa défense dimanche 18 novembre, déclarant que la future ministre de l'Agriculture « jouissait de toute la confiance » de son équipe. « Moi aussi je suis accusé devant le Tribunal suprême fédéral. Dois-je démissionner ? A-t-elle déjà été jugée ? » a commenté le président élu, avant d’ajouter : « Je suis un être humain et je peux me tromper. Si un ministre a une accusation sérieuse et prouvée, nous agirons. Actuellement, elle bénéficie de toute notre confiance. »

7 % de candidats endettés

Plus d'un millier de candidats, soit près de 7 % des plus de 18.000 candidats qui ont déclaré leurs comptes de campagne, se sont retrouvés avec des dettes de campagne après les élections de 2018, selon le Tribunal supérieur électoral (TSE). Le montant des dettes accumulées atteint les 77 millions de reais. Le candidat le plus endetté est le gouverneur réélu au Ceará, Camilo Santana (Parti des travailleurs), avec un solde négatif de 3,61 millions de reais. Selon G1, le politicien avait collecté 4,8 millions de reais dans le cadre de sa campagne, mais a engagé des dépenses de 8,4 millions de reais. Parmi les candidats qui étaient présents au second tour et peuvent encore rectifier leurs comptes devant le TSE, c’est Eduardo Paes, candidat vaincu pour le poste de gouverneur de l’État de Rio de Janeiro, qui présente l’endettement les plus important : 6,37 millions de reais.

Les travaux avancent sur le viaduc qui a cédé à São Paulo

Le viaduc qui a cédé à São Paulo (capture écran YouTube)

Après des tests effectués dimanche, les trains de la Companhia Paulista de Trens Metropolitanos (CPTM) ont été autorisés à circuler sur le tronçon situé près du passage supérieur du viaduc Marginal Pinheiros, qui avait cédé sur environ 2 mètres jeudi dernier 15 novembre, dans la zone ouest de São Paulo. Selon Agência Brasil, les essais effectués avec des wagons vides ont montré que les tremblements provoqués par le déplacement des trains ne présentaient pas de risque pour la structure du viaduc. Des travaux d'étayage ont été complétés sur 120 mètres du viaduc. Depuis jeudi, les 20 km de la voie express Marginal Pinheiros sont fermés à la circulation. Les autorités redoutent un retour difficile du week-end prolongé, mercredi 20 novembre.

La Seleção poursuit sa série de victoire en amical contre l'Uruguay

Sorti plutôt piteusement de la dernière Coupe du monde par la Belgique, le Brésil de Tite s'est bien vite rassuré, enchaînant les victoires en match amical. La dernière a eu lieu vendredi soir face à l'Uruguay à l'Emirates Stadium de Londres. Certes, elle n'est due qu'à un petit but sur penalty signé Neymar...


... mais elle permet d'engranger de la confiance à quelques mois de la prochaine Copa América à la maison, en juin et juillet 2019. La Seleção reste en Angleterre pour jouer son dernier match amical de l'année, face au Cameroun, mardi soir.

Brasileirão : Palmeiras toujours leader, Flamengo remonte

Lors de Sport-Flamengo (Facebook/FlamengoOficial)

La bonne opération de cette 35e journée de série A brésilienne est à porter au crédit de Flamengo, qui, avec une courte victoire (1-0) sur le terrain du Sport Recife, est remonté à la 2e place du classement. Le leader Palmeiras a concédé un surprenant match nul (1-1) chez Parana, lanterne rouge d’ores et déjà condamnée à la relégation, mais garde cinq points d’avance sur Flamengo à trois journées de la fin et six sur l’Internacional, battu 1-0 par Botafogo. Le Grêmio, 4e et vainqueur de Chapecoense 2-0, est à neuf points. Dans le bas du classement, si le sort de Parana est déjà réglé, la lutte est très serrée : le Vasco (14e, battu 1-0 par les Corinthians), Sport (15e), Ceara (16e, qui doit affronter Fluminense ce lundi soir), l’América Mineiro (17e, vainqueur de Santos 2-1), Chapecoense (18e) et Vitoria (19e, battu 2-1 par l’Atlético Paranaense) se tiennent en trois points. Les autres résultats de cette 35e journée : Atlético Mineiro-Bahia 1-0 et São Paulo FC-Cruzeiro 1-0.

Laisser une réponse