Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Miliciens présumés, Aécio Neves, Français disparu, cinéma, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Le sénateur Aécio Neves, (Marcelo Camargo/Agência Brasil)

Miliciens présumés, Aécio Neves, Français disparu, cinéma, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end (qui n'est pas tout à fait terminé à Rio, d'ailleurs) ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Les témoignages contre Aécio Neves se multiplient

Depuis que le Tribunal suprême fédéral (STF) a donné mardi 17 avril son feu vert aux poursuites pour corruption et obstruction à la justice engagées contre lui, les nuages s’accumulent dans le ciel du sénateur PSDB Aécio Neves. Vendredi 20 avril, on a ainsi appris que l’entrepreneur Joesley Batista avait déclaré à des procureurs avoir payé 50.000 reais par mois à Aécio Neves de 2015 à 2017 « pour couvrir des dépenses mensuelles ». Le même jour, O Globo révélait qu’un autre homme d’affaires, Sérgio Andrade, avait affirmé dans une déposition avoir versé 35 millions de reais à l’ancien adversaire de Dilma Rousseff à l’élection présidentielle 2014. Jeudi 19 avril, Joesley Batista avait avoué à la police fédérale avoir donné 110 millions de reais de pots-de-vin à Aécio Neves pour financer sa campagne de 2014. Pour couronner le tout, le député fédéral PP Osmar Serraglio avait déclaré mardi 17 avril que, lorsqu’il était ministre de la Justice, le sénateur avait exercé des pressions sur lui pour tenter d’influencer certaines enquêtes. Comme le rappelle UOL, le STF doit encore se prononcer sur huit autres dossiers pour lesquels Aécio Neves pourrait faire l’objet de poursuites.

Parmi les 159 présumés miliciens arrêtés à Rio, certains crient à l’injustice

Pablo Dias Bessa Martins (Defensoria publico do estado do Rio de Janeiro)

L'artiste de cirque Pablo Dias Bessa Martins, l'un des 159 hommes suspectés d’être des miliciens arrêtés le 7 avril dernier lors d’une soirée à Campo Grande (Rio de Janeiro), a tenu une conférence de presse dimanche 22 avril. Son objectif : appeler les autorités à libérer d'autres innocents qui restent à la prison de Bangu. « L'injustice est un mot très fort et c’est ce qui a été commis contre nous », a-t-il confié à Agência Brasil. Assisté par le Défenseur public général de l'Etat de Rio de Janeiro, Pablo Dias Bessa Martins a obtenu la levée de son placement en détention préventive vendredi 20 avril. Il doit se rendre en Suède cette semaine pour participer à un spectacle de cirque. Lors de la conférence de presse, l'artiste a expliqué avoir passé quelques jours à Rio avec sa famille et que sa femme avait suggéré de se rendre à une soirée pagode à Santa Cruz. « C'était une soirée dont la promotion était faite à la radio, sur Facebook et WhatsApp, comme beaucoup d'autres spectacles. C'était une soirée de pagode, je l'ai appréciée comme tous mes autres amis », a-t-il dit indiqué.

Pour le défenseur public, les témoignages sont accablants et il n'y a aucune preuve qui justifie de garder les gens en prison. « Maintenant, nous devons prouver que les gens sont des travailleurs et ne sont pas impliqués dans la milice, a-t-il affirmé en conférence de presse. L'opération policière a été annoncée comme étant venue du renseignement, qui a été mis au courant d’une réunion de miliciens. Mais depuis la nuit des arrestations, tout le monde a commencé à voir que cela ne correspondait pas à la réalité. Nous avons la brochure du spectacle, il y avait des billets vendus, les gens faisaient la queue à la porte. C'était une soirée dans une communauté où il n'y a pas beaucoup d'options de loisirs. La version officielle ne tient pas. »

Des recherches pour retrouver un Français disparu au Pico dos Marins

Lors d'opérations de recherche dans le secteur du Pico dos Marins (DR)

Les recherches pour retrouver le Français Eric Welterlin, disparu depuis lundi 16 avril dans le secteur montagneux du Pico dos Marins, à Piquete (São Paulo), continuaient ce week-end. Les pompiers espèrent pouvoir accéder aux données de la montre GPS de ce marcheur de 53 ans.

Habitué des compétitions de trekking, selon G1, Eric Welterlin habite depuis trois ans au Minas Gerais. « Il a un entraînement physique, on m'a expliqué qu'il y a de l'eau, qu'il a plu du lundi au mardi, je crois que mon mari sera trouvé, il a de la résistance », a déclaré à G1 son épouse, Claudia Rocha Welterlin.

Le cinéaste Nelson Pereira dos Santos est mort

Nelson Pereira dos Santos (Wikimedia)

L'un des précurseurs du Cinema Novo, le cinéaste Nelson Pereira dos Santos, est décédé à l'âge de 89 ans samedi 21 avril à Rio. Il était hospitalisé depuis le mercredi 12 avril à l'hôpital Samaritano.

C’est avec Rio, 40 Graus, réalisé en 1954, qu’il a donné naissance au mouvement qui allait renouveler le cinéma brésilien, plus habitué jusqu’alors à des films académiques et commerciaux : Nelson Pereira dos Santos emploie des acteurs non professionnels et filme en décors naturels. Dans Rio, zone Nord (1957), il montre une nouvelle fois l’influence du néo-réalisme italien qui marque son oeuvre et décrit l’exploitation des danseurs de samba des favelas.

En 2006, il était devenu le premier cinéaste de son pays élu à l'Académie brésilienne des lettres.

Brasileirão : Julio Cesar dit adieu, les Corinthians vous saluent

Le gardien de but Julio Cesar (Flamengo/DR)

Dans le Brasileirão 2018, la deuxième journée aura connu deux faits marquants : samedi 21 avril, Julio Cesar, ancien gardien de but de l’Inter Milan et de la Seleçao, a joué le dernier match de sa carrière, avec le Flamengo, au Maracana. A 38 ans, il part sur une bonne note avec la victoire 2-0 du Fla contre les Mineiros de l’América.

Dimanche, c’était au tour des Corinthians de se placer sous les feux des projecteurs avec une victoire 4-0 sur le terrain du Paraná. Le club pauliste, champion en titre, semble déjà vouloir montrer qu’il faudra encore compter avec lui cette saison.

Les autres vainqueurs de cette 2e journée sont Bahia (1-0 contre Santos), l’Atlético Mineiro (2-1 contre Vitoria), Fluminense (1-0 contre Cruzeiro) et Palmeiras (1-0 contre l’Internacional). Chapecoense a concédé le nul à domicile (1-1) face au Vasco da Gama, tout comme Ceará (0-0 face au São Paulo FC) et le Grêmio (0-0 face à l’Atlético Paranaense). Ce lundi 23 avril, le Sport Recife accueille Botafogo en clôture de cette 2e journée.

Laisser une réponse