Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Ça fait du ramdam : Bettina est de retour et le Brésil se moque encore d’elle - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Bettina Rudolph, muse d'Empiricus (Capture d'écran YouTube)

Ça fait du ramdam : Bettina est de retour et le Brésil se moque encore d’elle

« Salut, je m’appelle Bettina, j’ai 22 ans et je viens te présenter mes excuses ». Plus de six mois après avoir envahi les réseaux sociaux brésiliens avec sa fabuleuse histoire de jeune millionnaire en trois ans, la muse d’Empiricus est de retour. Victime d’un « mauvais ramdam », elle espère retourner la situation. Pas sûr que cela fonctionne au vu des premières réactions.

Dans une nouvelle vidéo diffusée mardi, la jeune femme affirme que son premier message publicitaire était erroné, qu’il ne disait pas la vérité, parce que trop court. Elle aurait bien gagné un million de reais en trois ans en partant d’un capital de 1.000 reais, mais en faisant des apports au cours de la période, ce qu’elle avait omis de mentionner. Un mea culpa qui occupe quasiment tout le temps de cette réclame, une nouvelle fois très courte (à peine plus d’une minute).

Bettina veut une seconde chance

Mais sa pirouette finale vise ses détracteurs qui n’auraient pas voulu se renseigner plus sur son parcours et, par là même, les bons conseils (payants) d’Empiricus pour suivre sa voie. Bettina Rudolph demande alors une seconde chance et prie les spectateurs de bien vouloir en savoir plus.

Malheureusement pour elle et son entreprise, la plupart des internautes brésiliens n’ont pas l’air d’être prêts à lui pardonner :

« Bon, j’ai menti, je sais, mais je veux te demander une nouvelle chance. Une chance pour te montrer ce qu’il se serait passé si tu avais cru en mon mensonge… »

« La demande de pardon de Bettina m’enrage encore plus contre Empiricus »

Bettina affole les coeurs

Mais Bettina a aussi su conquérir les cœurs…

« Ah Bettina ma belle, tu es revenue ! »

… même des plus farouches opposants à Empiricus :

« Bettina est revenue. C’est déjà le second courriel que je reçois d’Empiricus disant que Bettina est revenue, qu’ils aillent se faire voir. Empiricus est le propriétaire d’O Antagonista (site d’information politique de droite, ndr) et je veux encore plus qu’ils aillent se faire voir, mais je veux toujours sortir avec Bettina. »

Enfin, un petit tour sur Facebook a permis de recueillir les commentaires les plus ironiques (qui sont aussi les plus drôles). Petit florilège : « Elle n’avait pas averti qu’elle avait fait des apports de 999.000 reais après » (Fernando Molina), « La vidéo est trop longue, je vais attendre la sortie du film »(Sérgio Ricardo), « A partir du moment où elle n’apparaît pas de manière intempestive pour interrompre mes vidéos YouTube, elle est pardonnée » (Alessandro Martins), « Bettina est la Barrichello des demandes de pardon ! » (Fabio Pereira). Rendez-vous dans six mois pour une nouvelle tentative ?

Laisser une réponse