Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
J’ai testé... un cours de surf à Itamambuca - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Ph. Escola Zecão

J’ai testé... un cours de surf à Itamambuca

Les deux mains à plat sur la planche, je ramène mon pied droit à hauteur de mon genou gauche, je prends appui et me redresse d’un coup en avançant le pied gauche. Me voilà debout, positionné de profil, jambes écartées et légèrement fléchies, le bras gauche tendu vers l’horizon, le droit à l’équerre pour contrôler mon équilibre : je surfe ! Bon, OK, ma planche est posée sur la terre ferme, et avec mon sourire béat j’ai l’air tout droit sorti d’un nouvel opus de Brice de Nice. Genre Nico de Bamako. Mais bon, pour apprendre le surf, il faut bien commencer par apprivoiser la technique de base.

« C’est bon, tes pieds sont bien placés, mais pense à fléchir les jambes un peu plus »

Le Brésil, avec ses centaines de spots de surf disséminés le long de son interminable littoral atlantique, offre le parfait terrain de jeu pour se jeter à l’eau. Pour cette première tentative, j’ai choisi le spot d’Itamambuca, à Ubatuba (São Paulo), à environ quatre heures de la capitale pauliste et cinq heures de Rio. « C’est bon, tes pieds sont bien placés, mais pense à fléchir les jambes un peu plus, pour faire baisser ton centre de gravité. » Everton, mon prof de surf, me fait répéter le même exercice une bonne dizaine de fois. Histoire de tenter d’en faire une seconde nature pour le terrien invétéré que je suis. « C’est bon tu es prêt, on va pouvoir aller dans l’eau », m’annonce-t-il. A moi les vagues d’Hossegor, les lames d’Arpoador, les déferlantes de Nazaré !

« On va commencer par se tester dans la lagune »

Photo Escola Zecão / Devolução.

Everton calme assez rapidement mes ardeurs : « On va commencer par se tester dans la lagune. » Itamambuca offre en effet l’avantage de proposer les paisibles méandres du rio Itamambuca à l’arrière de la plage. Certains s’y promènent en kayak ou en stand-up, moi je vais tenter d’y faire du surf. A plat ventre sur la planche, j’obéis aux ordres d’Everton et mouline des bras pour prendre de la vitesse sur l’eau d’un calme olympien, et me redresse en deux temps en suivant la technique répétée sur la plage. Le premier essai se solde par une culbute arrière, le deuxième par une demi-seconde d’équilibre suivi d’un plongeon tête la première, les troisième et quatrième inspirent davantage confiance à mon instructeur préféré.

« Plus tu vois d’écume, plus les vagues ont de la vitesse »

« C’est bon, il est temps d’aller se tester dans les vagues », tonne Everton. La leçon de surf dure une heure, et on ne va quand même pas passer la matinée dans la lagune. Quelques pas sur le sable la planche sous le bras et nous voici dans l’eau de mer. Everton commence par m’expliquer comment progresser face aux vagues en évitant de se faire envoyer la planche en pleine face : « Pas la peine de la porter, d’une main sur le rebord arrière, tu pousses pour faire passer le nez de la planche au dessus de la vague. »

Cinq minutes plus tard, me voilà de nouveau à plat ventre, attendant patiemment les instructions de mon coach d’un jour. « Regarde les vagues qui arrivent, m’explique-t-il, plus tu vois d’écume, plus elles ont de la vitesse ». Une onde marine légèrement mousseuse se présente, Everton me demande de remonter mon pied droit, de me préparer à me redresser, et me pousse pour prendre la vague avec un minimum de vitesse. Le premier essai produit le même résultat que dans la lagune : je me relève en deux temps mais bascule vers l’arrière. Pourtant, dès le second, je profite des cinq secondes que me laisse ma long board de débutant pour maintenir un équilibre précaire et me laisser porter jusqu’à la plage par ce qui a tout l’air d’une vaguelette. Pour les sensations fortes, il faudra encore attendre, mais ça y est, je surfe pour de bon.


Notre carnet d’adresses pour apprendre le surf au Brésil

Itacaré (Bahia), BSP Surf Adventure. bspsurfadventure.com
Praia de Jacaraípe, Solemar, Vitoria (Espirito Santo), Moulin Surf school. moulinsurf.blogspot.com.br
Barra da Tijuca, Rio de Janeiro (RJ), Rico surf ricosurf.com.br, Pedro Muller Surf Club  escolapedromuller.com.br
Arpoador, Rio de Janeiro (RJ), Surf Rio, surfrio.com.br
Florianopolis (Santa Catarina), Surf Ingleses, surfingleses.net
Garopaba (Santa Catarina), Vento Sul, ventosul.com.br
Santos (São Paulo), Cisco Araña Surf School, ciscoaranasurfschool.blogspot.com.br
Bertioga (São Paulo), Escola Riviera, escolariviera.com.br/
Itamambuca (São Paulo), Escola Zecão, zecao.com.br

Laisser une réponse