Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Marielle Franco, train vers Guarulhos, proches de Temer, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Samedi 31 mars, à l'Arena Corinthians (Flickr/Sociedade Esportiva Palmeiras)

Marielle Franco, train vers Guarulhos, proches de Temer, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité de ce long week-end de Pâques ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Affaire Marielle Franco : O Globo a rencontré deux témoins que la police n’a pas entendus

Marielle Franco (Jeso Carneiro/Flickr)

Alors que l’enquête sur la mort le 14 mars de la conseillère municipale de Rio Marielle Franco semble piétiner, le quotidien carioca O Globo a jeté un pavé dans la mare dans son édition du 1er avril. Deux témoins du meurtre de Marielle Franco et de son chauffeur Anderson Gomes entendus par le journal ont déclaré n'avoir vu qu'une seule voiture au moment de la fusillade. Des images de caméras de surveillance avaient pourtant suggéré que deux véhicules avaient pris en chasse la voiture où se trouvait la conseillère. Les témoins, entendus séparément par O Globo, ont également déclaré que la nuit du crime, la police militaire leur avait ordonné de rentrer chez eux. Selon le quotidien carioca, ils n'ont pas été entendus par la police civile, et auraient vu un homme, qui était assis sur la banquette arrière de la voiture des criminels, sortir son bras avec une arme à canon long, ce qui pourrait être indiquer l’utilisation d’un silencieux. Selon UOL, des manifestations demandant la vérité sur l'affaire et rendant hommage à Marielle Franco et à son chauffeur Anderson Gomes sont prévus ce lundi 2 avril dans de nombreuses villes brésiliennes.

Un nouveau train pour se rendre à l'aéroport de Guarulhos

Une nouvelle manière de se rendre à l'aéroport de Guarulhos (Rovar/Agência Brasil)

Bonne nouvelle pour les Paulistes ayant l'habitude de se rendre à l'aéroport international de Guarulhos. Samedi dernier, la ligne de train 13-Jade ralliant la ville à Cumbica a été inauguré par le gouverneur de l'Etat de São Paulo, Geraldo Alckmin - qui avait promis cette même ligne pour 2004, en présence du consul général de France à São Paulo, Brieuc Pont. Ayant coûté 2,3 milliards de reais - dont la moitié a été fournie par l'Agence française pour le développement (AFD), elle s'étend sur 12,2 kilomètres et compte trois stations : Engenheiro Goulart, qui la relie à la Ligne 12-Safira, ainsi que les stations Cecap-Guarulhos et Aeroporto-Guarulhos. Durant un mois, elle ne fonctionnera que le samedi et le dimanche, gratuitement, de 10h à 15h. Le mois suivant, le train marchera suivant les mêmes horaires, mais tous les jours, toujours gratuitement. A partir de juin, la ligne fonctionnera tous les jours de 4h à minuit. Les billets coûteront 4 reais. Le train arrivant à proximité du terminal 1, des navettes sont fournies afin de mener les voyageurs vers leur terminal. En juillet, un train direct Luz-Guarulhos sera également mis en fonction, quatre fois par jour. Il permettra de se rendre à l'aéroport en 35 minutes. Réaliser le trajet à bord de l'Expresso da Luz coûtera 8 reais.

Libération de proches de Temer

Raquel Dodge et José Luis Barroso (Agência Brasil)

Samedi soir, la demande de Raquel Dodge, procureure générale de la République, de libérer neuf proches du Président Michel Temer était acceptée par Luís Roberto Barroso, ministre du tribunal fédéral suprême (STF). Parmi ceux-ci : l'avocat José Yunes, ancien attaché spécial de la Présidence de la République et João Baptista Lima Filho, ancien colonel de la Police militaire de São Paulo. Prévue jusqu'au lundi 2 avril, leur détention provisoire aura été de courte durée, puisqu'ils n'avaient été arrêtés que deux jours avant, jeudi 29 mars, dans le cadre de l'opération Skala menée par la Police fédérale. Celle-ci enquête sur de supposées irrégularités concernant le Décret des Ports, signé en mai 2017 par Temer, qui privilégierait certaines entreprises, et notamment Rodrimar, dont le PDG faisait également partie des personnes emprisonnées. Le Président nie toute accusation. Dodge et Barroso se sont accordés à dire que la détention provisoire avait pour objectif d'instruire l'enquête, et que cette étape menée, il n'était pas nécessaire de prolonger la période de détention.

L’appel pour la paix de l’archevêque de Rio

Le cardinal archevêque de Rio, Dom Orani Tempesta (Agência Brasil)

Le cardinal archevêque de Rio, Orani Tempesta, a lancé un appel pour la paix lors de la messe du Dimanche de Pâques célébrée dans la cathédrale de Rio. « Nous voyons que notre terre comme notre bitume sont ensanglantés par tant de morts », a déclaré le prélat. « Nous, nous savons que la vie est importante pour tous, nous voulons tous une vie pleine. » Selon Metro Jornal, l’archevêque a appelé la société carioca à puiser dans ses valeurs chrétiennes : « Il existe un Rio que le monde ne connaît pas, qui n’est pas un Rio de samba, de football et de violence. Il est de gens de foi, de gens saints, de gens du bien. » A l’issue de cette messe pascale, des repas on été servis aux sans domicile fixe dans la cathédrale : 1000 plats de feijoada avaient été préparés.

 

Avantage Palmeiras, Vasco, Grêmio, Atlético Mineiro, Bahia et Coritiba

Lors de Vasco-Botafogo dimanche (Flickr/Paulo Fernandes/Vasco.com.br)

Les championnats d’État touchent à leur fin, et plusieurs équipes ont pris une option sur la victoire finale ce week-end. Voici les résultats marquants des principaux championnats. Dans le tournoi paulista, Palmeiras est ainsi allé s’imposer 1-0 dans l’Arena Corinthians samedi, et jouera le match retour à domicile dimanche 8 avril en position de favori. Dans le championnat carioca, le Vasco a une nouvelle fois montré à ses supporters qu’il valait mieux ne pas quitter le stade avant la fin du match : l’équipe à la croix de Malte a dominé Botafogo 3-2 dimanche au stade de l’Engenhão grâce à un but d’Andres Rios à la 93e minute. Botafogo devra gagner par deux buts d’écart pour être sûr de remporter le titre dimanche prochain au Maracana, une victoire par un but d’écart conduirait à une séance de tirs au but. Dans le championnat mineiro, l’Atlético Mineiro a fait une bonne partie du chemin qui mène au titre en l’emportant 3-1 contre Cruzeiro. Dans le Gauchão, peu de suspense après la démonstration 4-0 du Grêmio face au Brasil de Pelotas. Enfin, dans le championnat bahiano, Bahia a pris une option avec sa victoire 2-1 contre Vitoria, comme Coritiba, qui a gagné 1-0 face à l’Atlético Paranaense dans le championnat paranaense.

Poisson d’avril

L’article que nous avons publié dimanche 1er avril sur les mesures spéciales prises par le gouvernement brésilien à l’approche de la Coupe du monde de football était bien évidemment un… poisson d’avril. Sauf si Brasilia décidait que certaines de nos idées méritent d’être testées, il n’y aura donc pas de passage à l’heure russe en juin prochain, on pourra déambuler dans les rues de Rio avec un maillot France 98, l’hymne brésilien pour le Mondial ne sera pas une reprise de Johnny Hallyday et les vodkas brésiliennes ne devraient pas être détaxées.

Laisser une réponse