Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
La pièce française « Chernobyl » jouée à São Paulo - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
(Guy Pichard/DR)

La pièce française « Chernobyl » jouée à São Paulo

C’est une pièce de théâtre inédite qui a commencé à être jouée à la salle Beta du théâtre Sesc Consolação de São Paulo. Mise en scène par Bruno Perillo et interprétée par Carolina Haddad, Joana Doria, Manuela Afonso et Nicole Cordery, Chernobyl narre le désespoir d'une famille contrainte de tout abandonner à la suite de l’accident nucléaire de 1986.

« Tchernobyl n’était pas un sujet répandu au Brésil »

Un thème pourtant rare et peu médiatisé au Brésil, mais qui est récemment devenu connu, comme l’explique à Bom Dia Brésil Carolina Haddad, comédienne et traductrice du texte original : « Tchernobyl n’était pas un sujet répandu au Brésil il y a encore quelques mois, il n’était même pas dans l’imaginaire des gens à ce moment. Cette catastrophe est assez éloignée de la culture brésilienne. Nous avons débuté ce projet bien avant que Tchernobyl soit mis en avant médiatiquement. Depuis, il y a eu la série de HBO qui l’a beaucoup fait connaître et le film cubain Un Traductor, avec l’acteur brésilien Rodrigo Santoro. »

Après la série et un film, le théâtre donc. La pièce trouve son origine en France, son texte ayant été écrit en 2017 par la comédienne et auteure Florence Valéro sous le nom d'Attraction. « Nous avons modifié le titre de la pièce en portugais pour simplement l’appeler Chernobyl », explique Carolina. « Cela a plus d'impact sur le public brésilien et le jeu de mot originel en français ne fonctionnait pas forcément en portugais. »

Premières représentations à guichets fermés

L’une des particularités de Chernobyl est sa féminité. Ce sont en effet quatre comédiennes qui jouent l’ensemble des rôles de la pièce et qui assurent également toute la narration. Entre témoignage, drame, narration et épopée dans un contexte difficile, la pièce a pour l’instant trouvé son public.

« Les quatre premières représentations ont eu lieu à guichets fermés. Côté critiques de théâtre, elles sont plutôt bonnes pour l’instant. Les retours du public sont également bons », se félicite la jeune comédienne. « Même si le sujet est lourd et triste, cela plaît au public pour l’instant. Tchernobyl est un sujet dans l’air du temps, de par ses conséquences écologiques par exemple », conclut Carolina Haddad.

Il reste donc une dizaine de représentations au Sesc Consolação (les lundis et mardis à 20h jusqu’au 22 octobre), ce même théâtre qui avait accueilli en 2016 Svletana Alexievitch, prix Nobel de littérature et auteure incontournable sur… Tchernobyl*. 

 *quelques extraits du livre La Supplication - Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse (1997) sont insérés par la mise en scène et les comédiennes dans la pièce.

Laisser une réponse