Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Odebrecht, éducation, fièvre jaune : trois chiffres, trois infos - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jeso Carneiro/Flickr

Odebrecht, éducation, fièvre jaune : trois chiffres, trois infos

A Bom Dia Brésil, on aime les chiffres. Voici ceux qui ont retenu notre attention cette semaine.

98 C’est en milliard de reais le montant de la dette d’Odebrecht, plus grande entreprise de BTP du Brésil. Son conseil d’administration a déposé lundi devant le tribunal de São Paulo une demande de redressement judiciaire, selon UOL. Odebrecht, qui comptait encore il y a quelques années 193.000 employés, connaît des difficultés depuis le lancement de l’opération Lava Jato. L’enquête a démantelé un système de corruption dans lequel des dirigeants de l’entreprise versaient notamment des pots-de-vin à des politiciens et à des employés de Petrobras. L’éclatement du scandale a alors mis en péril Odebrecht, qui avait déjà été touché par la crise économique entre 2008 et 2015, lors de laquelle sa dette était passée de 18 à 110 milliards de reais. La demande de redressement a été acceptée par le juge João de Oliveira Rodrigues Filho. Ce devrait être le plus gros redressement judiciaire de l’histoire du Brésil, dépassant celui de Oi en 2016, qui s’élevait à 64 milliards de reais.

Samory Pereira Santos/Flickr

52,6 % C’est la part des Brésiliens de 25 ans et plus qui n’ont pas terminé leur scolarité de base. Une étude menée par l’IBGE (Institut brésilien de géographie et de statistiques) a montré en effet que plus de la moitié de la population brésilienne de cette tranche d’âge n’est pas parvenue à terminer ses études jusqu’au lycée. L’enquête nous apprend également que 33,1 % des Brésiliens de 25 ans et plus n’auraient pas terminé leurs études primaires tandis que 6,9 % n’ont connu aucune éducation. À l’inverse, seulement 16,5 % ont terminé leurs études supérieures. Cependant, comme le souligne auprès de G1 l'analyste de l'IBGE Marina Águas, si les chiffres de réussite restent bas, ils indiquent une légère croissance par rapport à l'enquête précédente. En 2017, le pourcentage de Brésiliens de 25 ans et plus sans éducation de base était de 53,9 %. Parmi la population sans éducation ou incomplète, 34,3 % ont déclaré ne pas être intéressés par une reprise de leur scolarité. Enfin, les données de l’IBGE indiquent que le taux de scolarisation est supérieur à 90 % chez la population brésilienne âgée de 4 à 14 ans, mais commence à baisser chez les 15 ans et plus. L’une des conséquences est que 11,3 millions de Brésiliens sont analphabètes, soit 6,8 % de la population.

CreativesolutionisT/Pixabay

14 C’est le nombre de décès causés par la fièvre jaune depuis le début de l’année 2019 au Brésil, selon les données publiées lundi par le ministère de la Santé, citées par G1. Douze de ces victimes se trouvaient dans l'Etat de São Paulo, une au Parana et une dans l’Etat de Santa Catarina. Un bilan clos au 31 mai dernier. Depuis mars 2018, le gouvernement brésilien a commencé à recommander le vaccin contre la fièvre jaune pour l'ensemble du territoire. La dose est unique, fournie gratuitement dans les centres de santé (SUS) et est valable à vie. Pour rappel, il n’est pas demandé aux étrangers de devoir justifier d’une vaccination contre la fièvre jaune pour entrer au Brésil. Pour autant, elle est vivement conseillée.

Laisser une réponse