Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Transat Jacques-Vabre : cap sur Bahia ! - Bom Dia Brésil
Sign in / Join

Transat Jacques-Vabre : cap sur Bahia !

La course de voiliers, qui fête ses 24 ans cette année, est partie du Havre en Normandie ce dimanche pour traverser l’Atlantique et aller jusqu’à Salvador… Il y a 59 équipages enlice pour cette édition 2019, la compétition n’ayant lieu quetous les deux ans. Deux, c’est aussi le nombre de marins qui composent chaque équipage. La distance de la course s’élève à 350 milles marins, soit 8.056 km.

Outre le défi technologique majeur de la course (16 monocoques équipés d’ailes portantes et rétractables sont au départ de la course, aucun n’a jamais réussi à traverser l’Atlantique avec), quelques équipages naviguent loin des favoris mais avec d’autres buts que sportifs, comme celui de faire passer un message ou soutenir une cause. C’est le cas du bateau « Prendre la mer, agir pour la forêt » des skippers Mathieu Claveau et Christophe Fialon. Avec les associations « Cœur de Forêt » et « All4Tree », les deux marins veulent en plus de la course mener une campagne de sensibilisation sur le problème des forêts, la gestion durable des forêts et transmettre un message de soutien aux organisations, ainsi que les citoyen(ne)s et peuples autochtones qui luttent sur le terrain pour préserver l’Amazonie.

Autre équipage qui a retenu notre attention, celui qui navigue aux couleurs du territoire de la Manche, et baptisé Attitude Manche. Un duo atypique est à la barre : Martin Louchart, âgé de 17 ans seulement, plus jeune skipper de la course et Frédéric Duchemin, 54 ans. Les deux manchois traverseront l’Atlantique sur un monocoque, un class 40. Pour la petite histoire, le jeune Martin est en terminale et loupera donc quelques semaines de cours car en plus d’aller à Bahia, le bac l’attend en fin d’année !

Pour ceux présents au Brésil, sachez que le temps de course (et donc l’arrivée ã Salvador) devrait s’échelonner de 10 jours pour la Classe Multi 50 à 17 jours pour les Class40. Une course assez courte donc, pour ne pas dire express(o)…

 

 

Laisser une réponse