Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Ça fait du ramdam au Brésil : Jair Bolsonaro, l’ambassadeur d’Israël et la langoustine interdite - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jair Bolsonaro et l'ambassadeur d'Israël au Brésil, Yossi Shelley, le 7 juillet 2019 à Brasilia (Ambassade d'Israël au Brésil/Twiitter)

Ça fait du ramdam au Brésil : Jair Bolsonaro, l’ambassadeur d’Israël et la langoustine interdite

A l’ère des réseaux sociaux, l’ambassade d’Israël au Brésil aura appris deux leçons dimanche soir : si vous ne voulez pas qu’une photo soit vue, ne la diffusez pas ; si vous voulez qu’un élément de cette photo ne soit pas vu, ne le masquez pas grossièrement. La chancellerie n’a donc respecté aucune de ces deux règles et est devenue la risée des internautes brésiliens lorsqu’ils ont découvert dimanche dernier le cliché de Jair Bolsonaro dégustant avec Yossi Shelley, l’ambassadeur d’Israël au Brésil, un délicieux plat de langoustines. Ces dernières n’étant pas casher, elles ont été recouvertes de traces noires afin sans doute d'éviter des ennuis au second.


La scène s’est donc déroulée dimanche dernier à Brasilia avant que les deux hommes ne s’envolent pour Rio afin d’assister, en fin d’après-midi, à la finale de la Copa América au Maracanã entre le Brésil et le Pérou.

Couvrez cette langoustine que je ne saurais voir

Les taches noires grossières sur les assiettes de chacun des deux convives ont immédiatement intrigué les internautes qui se sont demandé ce qu’elles avaient bien pu accueillir.

« Pourquoi ils ont couvert les assiettes ? »

Et ils ont visé presque juste puisqu’ils ont été nombreux à miser sur du homard :

« Voilà du vrai photoshopage paresseux du homard »

Avant que la Folha de S. Paulo n’enquête et ne dévoile le véritable occupant de l'assiette : une langoustine. Or, quel que soit le crustacé, il est formellement interdit de consommation par la religion juive, tout comme les fruits de mer. « Entre tous les animaux qui vivent dans les eaux, vous mangerez de ceux qui ont des nageoires et des écailles », dit la Torah, n’autorisant de fait que les poissons.

D'autres suggestions de menu

Après les interrogations ont suivi les mèmes, les internautes brésiliens les plus créatifs rivalisant d’imagination pour proposer des plats divers et variés à Jair Bolsonaro et Yossi Shelley.

« Je vous ai aidés en faisant un meilleur boulot sur Photoshop. De rien. Il y a même des petites oranges (référence aux candidatures fictives du parti de Jair Bolsonaro, ndr) pour que le président soit en forme. »

Certains ont aussi crié à la censure, à base de mot-dièse #LagostaLivre, ou ont tenté de rétablir les faits :


Enfin, d'autres ont préféré d'autres formes de réponse, également très drôles, à base de homard :

« Ne me cache pas, fils de jument »

Pour finir, l'une de nos réponses préférées :

Laisser une réponse