Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Ça fait du ramdam au Brésil : le coup de gueule du balayeur de Copacabana - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jr Jota (Instagram/@jotajr)

Ça fait du ramdam au Brésil : le coup de gueule du balayeur de Copacabana

Depuis quelques jours, les internautes brésiliens se sont pris d'amour pour João José Luiz Junior, un gari (agent d'entretien) carioca de 28 ans. Surnommé Jr Jota, le jeune homme a publié fin janvier sur son compte Facebook une vidéo (voir ci-dessous) dans laquelle il évoque une tentative de vol dont il a été victime durant son service, à Copacabana. Devenue virale, elle compte à ce jour plus de 14,5 millions de vues et plus de 520.000 partages. « J'étais en train de travailler là, au coin de cet immeuble, le Princesa Isabel. Pendant que je balayais, j'ai posé mon sac sur le container. Et là, passent deux gamins qui essayent de prendre mon sac », raconte-t-il au début de la vidéo, de retour sur les lieux du « crime ».

Mais ce n'est pas seulement ce récit qui a rendu la vidéo si célèbre, mais bien le coup de gueule que pousse Jr Jota par la suite, reprochant aux jeunes garçons de choisir la voie de la facilité en volant. « Je ne comprends pas votre problème. Vous voulez de l'argent ? Travaillez ! Vous croyez que j'avais envie d'être là en plein soleil alors qu'il faisait 35°, comme aujourd'hui, pour travailler et gagner de l'argent ? Non, je n'en ai pas envie, mais j'aime l'argent et j'en ai besoin » s'agace-t-il. Il leur reproche également de s'attaquer à d'honnêtes travailleurs : « Ah mais le système n'aide pas... Ce n'est pas une excuse ! J'ai voulu m'acheter un téléphone, qu'est-ce que j'ai fait ? Je voulais des belles fringues, qu'est-ce que j'ai fait ? Je suis allé travailler mon gars. Quand tu voles les gens dans un bus à 22h, tu voles des personnes bosseuses, qui ont les mêmes difficultés que toi. »

« Une leçon de vie »

Les milliers de commentaires de cette vidéo ne sont presque que louanges. Les internautes le remercient « pour cette franchise », « pour cette mise au point » et l'incitent à continuer « à diffuser sa sagesse ». L'un d'entre eux avoue même : « Franchement, je pensais que ce ne serait qu'une vidéo parmi tant d'autres, mais c'est une vraie leçon de vie, un exemple à suivre. »

Si cette vidéo sur la tentative de vol a tourné tous les regards vers Jr Jota, il avait déjà commencé il y a quelques temps à se faire une renommée avec d'autres discours à cœur ouvert postés sur Facebook ou sur son compte Youtube, dans lesquels il s'attaque au machisme, au harcèlement sexuel, aux attaques faites contre les homosexuels, au manque d'éducation ou encore aux personnes ne respectant pas l'environnement.

Les gens trouvent drôle qu'un agent d'entretien puisse bien parler et avoir une bonne attitude.

Interviewé par Globo, Jr Jota explique le début de l'aventure, lorsqu'il a commencé à travailler à Copacabana : « J'ai commencé à poster des vidéos parlant des gens qui ne jettent pas les ordures au bon endroit, des hommes qui harcèlent les femmes... Les vidéos ont fait un carton. Mais c'est avec le vol dont j'ai failli être victime que tout a explosé. Les gens trouvent drôle qu'un agent d'entretien puisse bien parler et avoir une bonne attitude. Si j'avais été un homme d'affaire tout propre sur lui, personne n'aurait prêté attention à moi. Mon image a aidé à diffuser mes idées. »

Mais le jeune homme ne cherche pas seulement à balayer les mauvais comportements. Egalement rappeur depuis plusieurs années, il souhaite poursuivre son travail artistique, disposant de sa propre maison de production. Son rêve ? « Pouvoir chanter avec Seu Jorge, mais aussi continuer à faire prendre conscience aux jeunes qui viennent d'un milieu humble, comme moi, qu'il est possible de conquérir des choses en étudiant et en travaillant. »

Laisser une réponse