Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Cesare Battisti, violences dans le Ceara, handball : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Cesare Battisti dans l'avion pour l'Italie après son arrestation en Bolivie le 12 janvier 2019 (Police italienne)

Cesare Battisti, violences dans le Ceara, handball : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Cesare Battisti interpellé en Bolivie

Fin de cavale pour l’ancien militant d’extrême gauche italien. En fuite depuis un mois, Cesare Battisti a été interpellé samedi en fin d’après-midi à Santa Cruz de La Sierra, en Bolivie, a rapporté Agência Brasil. Une escale au Brésil avait été évoquée dans un premier temps, mais les autorités italiennes ont indiqué que le fugitif serait extradé directement vers l'Italie. Alors qu’il vivait libre sous contrôle judiciaire sur le littoral pauliste, l’ancien activiste de 64 ans a repris le chemin de la clandestinité quand Michel Temer a décrété son extradition à la mi-décembre, devançant une décision qu’entendait prendre Jair Bolsonaro une fois au pouvoir. Ce dernier s'est félicité sur Twitter de cette arrestation, non sans, comme de coutume, égratigner ses prédécesseurs au Planalto :

« Félicitations aux responsables de la capture du terroriste Cesare Battisti ! Finalement justice sera faite à l’encontre de l’assassin italien et compagnon des idéaux de l’un des gouvernements les plus corrompus ayant déjà existé dans le monde (PT). »

Cesare Battisti a été condamné par contumace par la justice italienne en 1988 pour quatre homicides perpétrés à la fin des années 1970 lorsqu’il faisait partie du groupe des Prolétaires armés pour le communisme.

Les violences se poursuivent dans le Ceara malgré l’armée

L'armée brésilienne à Fortaleza le 6 janvier 2018 (José Cruz/Agência Brasil)

Déjà plus de dix jours que les nuits du Ceara sont émaillées d’épisodes de violences, des criminels s’en prenant aux infrastructures publiques de l’Etat du Nordeste. Malgré l’arrivée de l’armée le 4 janvier, les troubles se sont poursuivis sans relâche avec près de 180 attaques depuis le 2 janvier, selon Agência Brasil. Ce mouvement de grande envergure serait une association des différents gangs agissant au Ceara (Comando Vermelho, Primeiro Comanda da Capital et Guardiões do Estado principalement) en réaction à la décision du nouveau secrétaire à l’Administration pénitentiaire du Ceara, Luis Mauro Albuquerque, de durcir la politique des autorités à leur égard au sein des prisons. Outre l’application d’une plus grande discipline dans les établissements, il entendait notamment en finir avec la séparation des détenus en fonction de leur gang. En réaction à ces attaques, 39 chefs présumés de ces groupes criminels ont été transférés dans des prisons fédérales de haute sécurité, 335 personnes ont été interpellées, des fouilles ont été menées dans les prisons du Ceara permettant la saisie de plus de 400 téléphones portables. Actuellement, près de 29.500 détenus sont incarcérés dans les prisons de l’Etat du Nordeste pour 13.000 places. Jair Bolsonaro a exprimé sur Twitter sa volonté que ces actes de violence soient considérés comme du « terrorisme » et ainsi punis comme tel.

Une députée locale de Rio cible d’une fusillade

La députée locale de l'Etat de Rio de Janeiro pour le PSD Martha Rocha le 11 août 2016 (José Cruz/Agência Brasil)

La voiture de Martha Rocha (Parti social démocratique) a été la cible d’une fusillade dimanche matin à Penha, dans la zone nord de Rio, a rapporté Agência Brasil. Si la députée locale de l’Etat de Rio de Janeiro s’en est sortie indemne, son chauffeur a été blessé à la jambe. Le mobile des criminels n’est pas encore connu, il pourrait aussi bien s’agir d’une tentative d’attentat que d’une tentative de vol de voiture, monnaie courante dans le quartier, selon le site brésilien. Première femme à avoir dirigé la police civile de l’Etat de Rio de Janeiro, Martha Rocha a déjà fait l’objet de menaces de mort.

La France bat difficilement le Brésil au Mondial de handball

Les deux sélections se sont rencontrées vendredi pour leur premier match du groupe A du Mondial de handball qui se tient au Danemark et en Allemagne. A Berlin, les Bleus, champions du monde en titre, se sont difficilement imposés 24-22. La France a enchaîné avec une victoire contre la Serbie samedi tandis que le Brésil s’est lourdement incliné contre l’Allemagne. La qualification pour le tour principal s’annonce d’ores et déjà compromise pour la Seleção, qui ne l’a jamais atteint.

Flamengo remporte la Florida Cup

Flamengo vainqueur de la Florida Cup 2019 (Alexandre Vidal/Flamengo)

Une semaine avant la reprise de la saison brésilienne de football avec les championnats des Etats, Flamengo s’est offert son premier trophée : la Florida Cup. Disputée tous les ans à Orlando, aux Etats-Unis, depuis 2015, cette compétition amicale met aux prises clubs européens et sud-américains. Et pour sa première participation, le club carioca l’a remportée grâce à deux victoires : face à l’Ajax aux tirs aux buts (match nul 2-2) puis 1-0 face à l’Eintracht Francfort. De son côté, le São Paulo FC est reparti avec deux défaites face à ces deux mêmes équipes européennes. Flamengo se fait particulièrement remarquer actuellement sur le marché des transferts avec l’arrivée, pour le moment, de quelques-uns des meilleurs joueurs de la saison dernière du Brasileirão : Gabriel Barbosa (ex-Santos), Giorgian De Arrascaeta (ex-Cruzeiro), Rodrigo Caio (ex-São Paulo FC). Pour diriger l’un des favoris de la prochaine saison, un nouvel entraîneur également : Abel Braga (ex-Fluminense).

Laisser une réponse