Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Décharge, fièvre jaune, immobilier : trois chiffres, trois infos - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
(Ph. CDH Camara/Flickr).

Décharge, fièvre jaune, immobilier : trois chiffres, trois infos

À Bom Dia Brésil, on s’intéresse aux chiffres. Voici ceux qui ont retenu notre attention cette semaine.

60 La hauteur, en mètres, de la pile de déchets accumulés au Lixão da Estrutural, à Brasilia (photo ci-dessus). Située à 15 km de l’esplanade des ministères, cette décharge à ciel ouvert de 200 hectares est la deuxième plus grande au monde après celle de Jakarta, en Indonésie. Près de 40 millions de tonnes d’ordures y ont été enfouies depuis les années 1960, et elle doit finalement fermer ses portes samedi 20 janvier, comme le rapporte Metro Jornal. Une fermeture planifiée depuis une dizaine d’années et qui a été reportée plusieurs fois depuis 2015, notamment en raison des négociations avec les ramasseurs de déchets qui travaillent au Lixão da Estrutural. Près de 2.000 personnes gagnent leur vie grâce au recyclage d’objets trouvés dans la décharge. Le gouvernement du District fédéral a finalement proposé à huit coopératives de ramasseurs de travailler dans cinq hangars de recyclage où les déchets de la capitale brésilienne transiteront avant de rejoindre le centre de traitement des déchets de Samambaia, inauguré en janvier 2017.

Une file d'attente pour la vaccination contre la fièvre jaune à Rio de Janeiro. (Tânia Rêgo/Agência Brasil)

20 Le nombre de morts causées par la fièvre jaune en six mois au Brésil. Selon un rapport publié par le ministère de la Santé le 16 janvier, 35 cas de personnes porteuses du virus ont été confirmés entre le 1er juillet 2017 et le 14 janvier 2018 : 20 dans l’État de São Paulo (dont 11 morts), 11 dans le Minas Gerais (7 morts), 3 dans l’État de Rio de Janeiro (1 mort) et 1 dans le District fédéral (1 mort). Au total, les autorités sanitaires ont enregistré 470 cas suspects dans le pays, dont 145 font encore l’objet d’investigations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), préoccupée par la situation, a décidé le 16 janvier de classer tout l’État de São Paulo comme zone à risque pour la fièvre jaune. Une campagne de vaccination fractionnée (avec une dose plus faible que le vaccin classique) a été lancée pour immuniser jusqu’à 95 % de la population dans 76 villes des Etats de Rio, São Paulo et Bahia. Selon Agência Brasil, ces vaccins fractionnés n’offrent que 8 ans d’immunisation, contre un protection à vie pour la dose complète.

Le quartier de la Lagoa, à Rio de Janeiro (Matt Thompson/Flickr).

-8,49 % C’est le recul de l’immobilier locatif à Rio de Janeiro en 2017, selon l’indice FipeZap. Niteroi est la deuxième ville où les prix de l’immobilier locatif ont le plus chuté (-7,20%), confirmant les difficultés du marché d’agglomération de Rio de Janeiro. Viennent ensuite Campinas (-3,40%), Fortaleza (-2,34%), Goiânia (-2,02%) et Porto Alegre (-1,25%). C’est à Recife (+4,98%) et Curitiba (+3,99 %) que les prix des loyers ont le plus augmenté. A São Paulo, une hausse de 2,38 % a été enregistrée. Au niveau national, le repli est de -0,53 %. Mais, si l’on tient compte de l’inflation, il s’élève à -3,54 % pour 2017 et à -23,3 % pour la période entre 2015 et 2017.

 

Laisser une réponse