Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Enem, incendie, Bolsonaro, drones, heure d'été, football : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Des candidats de l'Enem, le 4 novembre à Brasilia (Agência Brasil)

Enem, incendie, Bolsonaro, drones, heure d'été, football : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce (long) week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

L’Enem a commencé dimanche

L'examen national de l’enseignement secondaire (Enem) a commencé dimanche midi pour 5,5 millions de participants. Cette année, le premier jour du bac brésilien coïncidait avec le premier jour de l'heure d'été. De quoi redouter les traditionnelles scènes où des étudiants retardataires se voient refuser l’accès aux salles d’examens. Les premiers examens avaient pour épreuves la rédaction - sur le thème d'Internet et du contrôle des données de ses utilisateurs -, les langues et les sciences humaines. Prochaines et dernières épreuves dimanche prochain. Les notes obtenues à l’Enem seront ensuite utilisées dans le cadre du Sisu, la plate-forme fédérale d’accès à l’enseignement supérieur public. Elles sont également acceptées dans 27 établissements au Portugal. Selon G1, l’Enem est le deuxième plus grand examen de ce type au monde, derrière le gao kao chinois et ses 9 millions de candidats.

Incendie dans un hôpital de Barra da Tijuca

A Barra da Tijuca, le 3 novembre (Capture écran G1)

Un incendie a détruit, samedi 3 novembre, une partie de l’hôpital municipal Lourenço Jorge, à Barra da Tijuca, l’un des plus importants de la zone ouest de Rio de Janeiro. Selon G1, le maire, Marcelo Crivella, a révélé que trois personnes âgées étaient décédées alors qu’elles étaient transférées hors de l’hôpital. Une quatrième victime a été déplorée dimanche. Le sinistre s’est déclaré peu avant 16h au deuxième étage du service de coordination régionale des urgences. A 17h, le service a été fermé pour les nouveaux patients et une demi-heure plus tard, 50 patients ont commencé à être transférés à l'hôpital Albert-Schweitzer de Realengo. Selon G1, le service des urgences était surpeuplé, avec environ 300 patients présents.

Wilson Witzel veut des drones et des snipers

Wilson Witzel (DR)

Le gouverneur élu de l'Etat de Rio de Janeiro, Wilson Witzel (PSC), devrait se rendre en Israël, à une date encore non fixée, pour découvrir des technologies utilisant des drones capables d’effectuer des tirs.

Selon G1, Wilson Witzel songe à doter la sécurité publique de l'État de cette technologie. La semaine dernière, il s’était déjà déclaré favorable au déploiement de tireurs d’élite dans des hélicoptères pour abattre les criminels armés de fusils mitrailleurs.

Jair Bolsonaro va chez le coiffeur deux fois en deux jours et assiste à une messe évangélique

Le 4 novembre à Barra da Tijuca (Agência Brasil)

Un jour après avoir reçu un coiffeur chez lui, à Barra da Tijuca, le président élu Jair Bolsonaro s’est rendu samedi matin dans la rue Divisória, dans le quartier de Bento Ribeiro, pour rendre visite à son ami et coiffeur Antonio Oliveira, qui y tient un salon depuis 1970. Selon UOL, Bolsonaro fréquentait son établissement depuis 26 ans. Le déplacement de 30 km a été effectué dans le cadre d’un système de sécurité renforcé, avec des policiers d’élite et une police fédérale lourdement armée.

Dimanche, le président élu s’est rendu à l’église baptiste Altitude, que fréquente sa femme à Barra da Tijuca. Il y a affirmé qu’il serait le « président de tous » devant des centaines de fidèles et que s’il avait gagné l’élection c’est parce que « Dieu l’a décidé ».

Une partie du Brésil est passée à l’heure d’été

Dans 10 Etats brésiliens et le district fédéral de Brasilia, dans les régions Sud, Sud-Est et Centre-Ouest du Brésil, montres et horloges ont été avancées d’une heure dans la nuit du samedi 4 novembre. Et la procédure n’est pas allée sans quelques couacs retentissants cette année.

110 députés LREM signent une tribune contre Jair Bolsonaro dans le JDD

Paula Forteza (Consulat de France à Rio de Janeiro)

Quelque 110 députés de La République en marche (LREM), dont Paula Forteza, élue de la deuxième circonscription des Français de l’étranger, ont signé une tribune dans le Journal du Dimanche par laquelle ils « tirent les leçons de l’élection de Jair Bolsonaro » pour lutter contre la montée des populismes et se projettent vers les élections européennes. Ils indiquent notamment dans cette tribune que « la mise en cause de nos valeurs par Jair Bolsonaro ne doit pas se traduire par l’isolement. Elle nous oblige, au contraire, à nous rapprocher davantage du Brésil. Plus grande communauté française en Amérique latine (presque 30 000 ressortissants français), première destination de nos investissements dans la région (900 filiales d’entreprises françaises et plus de 500.000 emplois créés au Brésil), allié clé dans les instances multilatérales, et, ne l’oublions pas, premier pays voisin de la France avec 730 kilomètres de frontière avec la Guyane, le Brésil est un partenaire stratégique et un allié incontournable pour résoudre les défis de demain. »

Brasileirão : le patron, c’est Palmeiras

(Facebook/SE Palmeiras)

A six journées de la fin, Palmeiras semble avoir pour de bon endossé le costume de favori dans le championnat brésilien. Lors de cette 32e journée, le leader a engrangé une précieuse victoire 3-2 samedi contre Santos (7e) qui lui donne cinq points d’avance sur le 2e, l’Internacional, qui a battu 2-1 l’Atlético Paranaense (9e) et n’a pas dit son dernier mot. Flamengo, 3e, a gardé un peu d’espoir en décrochant le nul (2-2) en fin de rencontre sur le terrain du São Paulo FC (4e). En bas de tableau, les carottes sont cuites depuis longtemps pour le Paraná (20e), qui a fait match nul 1-1 contre Victoria (16e), mais qui a 16 points de retard sur le premier non-relégable. Et c’est serré de la 15e à la 19e place, avec cinq équipes qui se tiennent en quatre points. Ceará (15e) aura l’occasion ce lundi soir de prendre le large en s’imposant sur le terrain du Sport Recife (19e), qui compte sur une victoire pour sortir de la zone de relégation. L’América Mineiro (17e), battu 2-1 dans le derby de Belo Horizonte par Cruzeiro (8e), et Chapecoense (18e), défait 1-0 par Bahia (11e), ont fait les mauvaises opérations du week-end. Parmi les autres résultats, signalons les victoires du Grêmio (5e) 2-1 contre l’Atlético Mineiro (6e), du Vasco (13e) 1-0 contre Fluminense (10e) dans le derby carioca et de Botafogo (14e) 1-0 contre les Corinthians (12e).

Laisser une réponse