Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Opération militaire, Jair Bolsonaro, Ciro Gomes, Musée national, foot : ce qu'il faut retenir du week-end - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Dimanche 16 septembre, devant le Musée national de Rio (Agência Brasil)

Opération militaire, Jair Bolsonaro, Ciro Gomes, Musée national, foot : ce qu'il faut retenir du week-end

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Nouvelle opération militaire dans la zone nord de Rio

Un militaire a été blessé samedi 14 septembre lors d’une nouvelle opération militaire dans la zone nord de Rio. Selon l’armée brésilienne, il aurait été touché par un tir provenant d’une école dans le Complexo do Alemão. Quelque 1.850 soldats et 50 policiers militaires ont été déployés dans les complexes de favelas de Maré, de l’Alemão et du Jacarezinho. Selon les responsables de l’intervention fédérale dans la sécurité publique à Rio de Janeiro, cette méga-opération avait pour objectif de « vérifier des activités criminelles dénoncées, notamment liées au trafic de drogue », rapporte la Folha de S. Paulo. Depuis le début de l’intervention fédérale en février dernier, quatre militaires sont morts lors de fusillades.

Seize millions de dollars dans deux valises pour le fils du président de la Guinée équatoriale

(DR)

Les agents de la police fédérale et du fisc brésilien ont intercepté deux valises contenant 1,4 million de dollars et 55.000 reais en espèces, et une vingtaine de montres d'une valeur de 15 millions de dollars, lors d’un contrôle vendredi 14 septembre à l'aéroport international de Viracopos à Campinas (São Paulo). Les deux valises appartenaient à une délégation de Guinée équatoriale arrivée au Brésil, qui comptait notamment parmi ses membres le vice-président du pays, Teodorin Obiang Mang. Selon G1, la police fédérale a déclaré que l'affaire était sous le sceau du secret diplomatique et que les services fiscaux ne faisaient pas de commentaires. Teodorin Obiang Mang est aussi le fils du dictateur Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, au pouvoir en Guinée équatoriale depuis 38 ans. Il était venu à Rio en 2015 pour assister au défilé de l'école de samba Beija Flor, organisé en l'honneur de la Guinée équatoriale.

Jair Bolsonaro actif sur les réseaux sociaux

L'état de santé de Jair Bolsonaro, candidat du Parti social libéral (PSL) à la présidentielle brésilienne, est stable, selon le bulletin médical publié dimanche 16 septembre. Le favori des sondages au premier tour reçoit désormais des soins semi-intensifs et il a commencé à être plus actif sur les réseaux sociaux, rapporte Agência Brasil. Samedi 15 septembre, il avait posté sur son compte Twitter une photo prise à l’intérieur de l’hôpital. Dimanche matin, le député Major Olimpio (PSL) a publié une vidéo d'un peu plus d'une minute, où on aperçoit Jair Bolsonaro marcher avec un déambulateur dans les couloirs de l'hôpital, aidés par trois personnes. Et dans l'après-midi, Jair Bolsonaro a publié un message en direct sur Facebook (voir ci-dessous) à l’intention de ses partisans, dénonçant notamment les fraudes électorales qui pourraient, selon lui, bénéficier au candidat du Parti des travailleurs (PT), Fernando Haddad.

Ciro Gomes pousse et insulte un homme à Boa Vista

Ciro Gomes (Agência Brasil)

Connu pour son caractère bouillonnant, le candidat à la présidentielle Ciro Gomes (PDT) a insulté et poussé un homme se présentant comme journaliste lors d'une conférence de presse organisée samedi à Boa Vista (Roraima). Selon Extra, la cible des insultes est Luiz Nicolas Maciel Petri. Propriétaire d’une agence de communication qui a travaillé pour certains adversaires politiques de Ciro Gomes, il anime aussi une émission sur une chaîne de télévision locale. « Réaffirmez-vous ce que vous avez dit à propos des Brésiliens qui manifestaient à la frontière (avec le Venezuela), que vous avez appelé des fripouilles, des êtres inhumains et impolis ? » aurait demandé Luiz Petri à Ciro Gomes. Ce dernier l’a alors repoussé et lui a rétorqué qu’il était un soutien de « Romero Jucá », du nom du sénateur (MDB) du Roraima, candidat à sa réélection. « Rentre chez Romero Jucá, fils de p… », lui lancé Ciro Gomes, avant de s’adresser à son entourage : « Vous pouvez prendre celui-ci, il vient de chez Romero Jucá. Romero Jucá. Romero Jucá. » Luiz Petri a nié toute relation avec le sénateur et Ciro Gomes a indiqué plus tard à São Paulo avoir répondu à une provocation.

Le TSE suspend l’inéligibilité d’Anthony Garotinho, condamné en appel

Anthony Garotinho (Agência Brasil)

Le juge Og Fernandes, du Tribunal supérieur électoral (TSE), a suspendu l’inéligibilité d’Anthony Garotinho, candidat (PRP) pour être gouverneur de l'Etat de Rio de Janeiro. Début septembre, l’ancien gouverneur a été reconnu coupable d’association de malfaiteur en deuxième instance. La loi de la ficha limpa stipule que les candidats condamnés en deuxième instance sont inéligibles et, le 6 septembre, le tribunal électoral régional de Rio de Janeiro avait rejeté la candidature d'Anthony Garotinho. Mais, pour le juge Og Fernandes, seul le TSE peut empêcher la validation d’une candidature qui dépend d’une décision de justice pour faire campagne et l’inéligibilité d'Anthony Garotinho est suspendue jusqu'à un nouveau jugement par le propre TSE.

Un Brésilien tué par un requin dans le Massachusetts

Un Brésilien de 26 ans est mort samedi 15 septembre après avoir été attaqué par un requin à Cape Cod, dans le Massachusetts (États-Unis). Selon G1, l'information a été confirmée par un ami de la famille, qui réside à Vila Velha (Espírito Santo). Il était en train de pratiquer le body-board avec un proche à 300 mètres du rivage lorsqu’il aurait été mordu par un grand requin blanc. Il s’agit de la première attaque mortelle à Cape Cod depuis 1930, selon les autorités américaines.

Le Musée national montre une partie de sa collection à Rio

Le 16 septembre à Rio (Agência Brasil)

Le Musée national de Rio a présenté au public dimanche une petite partie de ce qu’il reste de sa collection au parc de Quinta da Boa Vista, dans des tentes installées devant le palais partiellement détruit par un incendie il y a deux semaines. L'exposition a pu être réalisée grâce à la collection didactique, qui avant l'incendie était utilisée dans des expositions itinérantes et prêtée à des écoles. « Le Musée national est vivant et, compte tenu des circonstances, nous nous adaptons pour montrer à la population ce que nous faisons », a déclaré à Agência Brasil son directeur, Alexander Kellner. Pour ce dernier, il est par ailleurs nécessaire d'attendre l'achèvement de la stabilisation structurelle du bâtiment pour commencer les travaux de sauvetage de la collection qui se trouve toujours à l'intérieur du bâtiment.

L’ara bleu de « Rio » bientôt de retour au Brésil ?

(Wikipedia)

L'ara bleu, ou ara de Spix, éteint dans la nature depuis 2000, pourrait être réintroduit au Brésil prochainement, rapporte Agência Brasil. L'oiseau, originaire du Nordeste et connu pour être le personnage principal du Rio de Disney, est encore élevé en captivité. Le processus de réintroduction devrait débuter en mars 2019 dans un refuge d'environ 30 hectares à Curaçá (Bahia), grâce à 50 aras bleus acheminés d'Allemagne. La semaine dernière, l'organisation internationale BirdLife avait annoncé l'extinction de huit espèces d'oiseaux dans le monde, dont cinq au Brésil, parmi lesquelles l'ara bleu. Selon Pedro Develey, directeur exécutif de Save Brasil, qui a collaboré au projet de création de l’unité de conservation de Curaçá, si l'ara bleu peut encore être remis dans la nature, les quatre autres espèces ont peut-être disparu pour toujours car personne ne les a élevées en captivité.

Brasileirão : le São Paulo FC tend une perche à l’Internacional

A défaut de victoire pour l’une des deux équipes, le derby carioca qui opposait Flamengo et Vasco samedi à Brasilia aura offert l’image de cette 25e journée de Série A brésilienne : celle des joueurs de Flamengo et Vasco poussant une ambulance qui n’arrivait pas à démarrer alors qu’elle évacuait le Vascaino Bruno Silva, touché dans un choc.

Le résultat (1-1) n’aura fait les affaires ni de Flamengo (4e), qui n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers matchs, ni de Vasco, 17e et premier relégable. Le leader, le São Paulo FC, a lui aussi décroché un nul (0-0) sur le terrain de Santos et se trouve donc à la merci de l’Internacional, qui se déplace ce lundi soir sur le terrain de Chapecoense avec un seul point de retard. Dans le derby mineiro, Cruzeiro et l’Atlético Mineiro se sont eux aussi séparés sur un score vierge (0-0). Parmi les autres résultats, notons les victoires de Ceara (2-0 contre Vitoria), du Grêmio (2-0 contre Paraná), de Botafogo (1-0 contre l’América Mineiro), de l’Atlético Paranaense (3-1 contre Fluminense) et le match nul (1-1) de Bahia face à Palmeiras.

Laisser une réponse