Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/themes/sensetheme/framework/ReduxFramework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Bom Dia Brésil, 1 an dans le rétro - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Brigadeiros (Pixabay)

Bom Dia Brésil, 1 an dans le rétro

Bom Dia Brésil fête son premier anniversaire ce mardi 18 septembre ! Pour l'occasion, nous avons décidé de revenir sur les multiples sujets que nous avons abordés, et sur le chemin parcouru depuis le lancement du site.

Des rencontres enrichissantes et inspirantes

Nous avons pu rencontrer ou interviewer durant cette année plusieurs personnalités, invitées au Brésil ou vivant ici, donnant lieu à des entretiens particulièrement intéressants. Parmi elles, des Brésiliens anonymes qui nous ont raconté leur 12 juillet 1998, ou des personnalités plus connues comme le photographe Raymond Depardon et ses amitiés brésiliennes, le journaliste Edwy Plenel et sa vision de la gauche auriverde, le politologue Pascal Perrineau et son regard sur la situation politique au Brésil, ou le cycliste Mauro Ribeiro, unique vainqueur brésilien d’une étape sur le Tour de France.

Les maux de la société brésilienne

A travers plusieurs articles et entretiens, nous avons eu l'occasion d'aborder quelques-uns des principaux thèmes sur lesquels le Brésil est en lutte permanente : l'homophobie à travers le retour sur le devant de la scène de la « cura gay », la corruption via une interview de Bruno Brandão, représentant de l’ONG Transparency International au Brésil, ou par le biais de notre chronique Palabres consacrée au physiologisme, la lutte contre le travail esclave racontée par le frère dominicain Xavier Plassat, le racisme sous toutes ses formes évoqué par Luana Génot, fondatrice de l'Instituto Identidades do Brasil, le machisme à travers l'absence de réaction du Brésil face au mouvement « #MeToo », ou encore la politique du logement après l’effondrement d’un immeuble à São Paulo.

Culture et gastronomie brésiliennes

En l’espace d’un an, Bom Dia Brésil est aussi parti à la découverte de la culture brésilienne, à travers la découverte d’une exposition sur la samba au Musée d’art de Rio, une plongée dans la richesse du patrimoine architectural de São Paulo, le récit des années brésiliennes de Claude Lévi-Strauss par l'historienne Emmanuelle Loyer, un décryptage du succès actuel du sertanejo, une analyse de l’impact des novelas sur le quotidien des Brésiliens, ou grâce à une sélection de romans classiques et contemporains brésiliens.

Nous nous sommes aussi penchés sur les passerelles culturelles qui unissent France et Brésil, notamment par le biais d’une interview de Katia Adler, fondatrice du Festival de cinéma brésilien de Paris, d'une rencontre avec le musicien Ricardo Vilas, qui a évoqué son exil en France durant la dictature, ou par une séquence nostalgie avec un gros plan sur les chansons brésiliennes de France Gall, décédée cette année. Et nous n’avons pas oublié la gastronomie, en nous intéressant à l’odeur du pão de queijo, au goût très sucré du brigadeiro, ou à l’essor des cafés de qualité et des bières artisanales.

Les voyages et expériences

Enfin, parler du Brésil, c’est aussi parfois raconter tout simplement nos propres expériences, qu’il s’agisse de prendre des cours de surf à Itamambuca ou d’accoucher dans une clinique privée de São Paulo. Et vous inviter au voyage, que cela soit sur la Route des émotions, dans la Chapada Diamantina, à Iguaçu, ou avec une carte des 21 sites brésiliens classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Bom Dia a-t-il pour autant tout dit sur le Brésil ? Loin de là, et l'on espère explorer au moins autant de sujets lors de cette deuxième année qui commence.

Et surtout, muito obrigado à Christian Pouillaude, Iure Pontes-Vieira, Dominique Boyer et Guy Pichard pour leurs collaborations régulières ou occasionnelles à Bom Dia Brésil.

Laisser une réponse