Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Qui était le père Manoel da Nóbrega ? - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
(Ph. Bom Dia Brésil)

Qui était le père Manoel da Nóbrega ?

Régulièrement, Bom Dia Brésil vous explique qui se cache derrière les noms de rues ou de stations de métro de certaines villes brésiliennes. Aujourd’hui : le père Manoel da Nóbrega.

Une rue - bien en pente - et une place à São Paulo, ainsi que dans diverses villes de l'Etat, une route sur le littoral sud pauliste, une rue à Sabara (Minas Gerais), Rio ou encore Salvador (Bahia) et Fortaleza (Ceará). La plus grande présence du Padre Manoel da Nóbrega - parfois orthographié Manuel de Nóbrega - dans l'Etat de São Paulo se justifie par son histoire fondatrice.

Destination Brésil

Né au Portugal le 18 octobre 1517, il étudie à l'université de Salamanque, en Espagne, avant de rejoindre celle de Coimbra, dans son pays natal. Il s'y forme en droit canonique ainsi qu'en philosophie en 1539. Cinq ans plus tard, il intègre la Compagnie de Jésus, fondée quelque temps avant par Ignace de Loyola. Il entame alors une série de voyages à travers le Portugal et l'Espagne, pour prêcher les paroles de l'Evangile.

En 1549, les jésuites portugais invitent Manoel da Nóbrega à accompagner la flotte de Thomé de Sousa au Brésil. Le 29 mars de cette même année, il arrive à Bahia. Il prononce à l'endroit qui deviendra la ville de Salvador la première messe. Il s'adonne également à sa mission religieuse et cherche à évangéliser les autochtones de la colonie portugaise.

A l'origine de São Paulo et Rio

Nobrega et Anchieta, les deux pères fondateurs de la capitale pauliste (Photo : Bom Dia Brésil)

Mais il incite également les Portugais à s'éloigner des côtes et à s'aventurer un peu plus dans les terres brésiliennes. Il se rend donc sur la colline de Piratininga et y prononce une messe en août 1553, avant d'y revenir en janvier 1554. Afin de célébrer la conversion de Paul au christianisme, le 25 janvier, il célèbre une nouvelle messe aux côtés du frère Anchieta : le collège jésuite prend alors le nom de São Paulo. La future plus grande ville d'Amérique du Sud était alors fondée.

Manoel da Nóbrega participe à la fondation de São Sebastião do Rio de Janeiro, le 1er mars 1565. Il se lie d'amitié avec Mem de Sá, le gouverneur général du Brésil, et devient son conseiller, l'aidant notamment lorsqu'il sera question de moucher les prétentions françaises, en 1567. Il meurt le 18 octobre 1570.

Il laisse derrière lui de nombreux textes et lettres où il décrit la vie de la colonie et notamment celle des peuples autochtones. Des documents particulièrement précieux pour l'histoire brésilienne.

Laisser une réponse