Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/38/d688235749/htdocs/clickandbuilds/BomDiaBresil/wp-content/plugins/sense-sidebar-generator/html.php on line 83
Jair Bolsonaro en Israël, manifestations antidictature, Taça Rio : ce qu'il faut retenir du week-end au Brésil - Bom Dia Brésil
Sign in / Join
Jair Bolsonaro et Benyamin Netanyahou le 31 mars 2019 à Jérusalem (Alan Santos/PR)

Jair Bolsonaro en Israël, manifestations antidictature, Taça Rio : ce qu'il faut retenir du week-end au Brésil

Vous êtes restés loin de l'actualité ce week-end ? Pas de panique, Bom Dia Brésil revient sur les principales informations de ces derniers jours.

Le transfert de l’ambassade du Brésil à Jérusalem attendra

Promesse de campagne, le transfert de l’ambassade du Brésil de Tel Aviv à Jérusalem n’est pas pour maintenant. Au premier jour de sa visite officielle en Israël, Jair Bolsonaro a annoncé dimanche, dans un premier temps, l’ouverture d’un bureau de représentation commerciale dans la ville sainte, dédié également aux échanges scientifiques et technologiques, selon Agência Brasil. Mais le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a réaffirmé son espoir que l’ambassade brésilienne s’installe à Jérusalem, sur le modèle américain, entre autres. Par ailleurs, cinq accords de coopérations entre les deux pays ont été signés dans divers domaines : défense, services aériens, prévention et lutte contre le crime organisé, sciences et technologie. Au programme ce lundi pour le président brésilien, un agenda sécuritaire avec notamment la visite d’une unité de contre-terrorisme de la police israélienne. Mardi, dernier jour de la visite, Jair Bolsonaro participera à une rencontre avec des chefs d’entreprise israéliens et israélo-brésiliens. Retour prévu au Brésil mercredi.

Des milliers de manifestants contre les commémorations du coup d’Etat de 1964

Alors que des commémorations du coup d’Etat militaire de 1964 devaient avoir lieu dimanche dans les casernes brésiliennes, encouragées par Jair Bolsonaro, des milliers de manifestants se sont mobilisés à travers le pays le même jour en opposition, selon Globo. Ils étaient notamment près de 8.000 à São Paulo, 2.000 à Rio ou encore environ 500 à Brasilia.


Des mobilisations pro-dictature ont également eu lieu dans plusieurs villes, mais réunissant moins de 100 personnes à chaque fois.  Une vidéo niant le coup d’Etat a été diffusée via le Planalto dimanche, mais la présidence n’a pas été capable de dire qui l’avait produite et diffusée, selon G1. Celle-ci présente un homme expliquant que l’armée avait été appelée au pouvoir à l’époque, « un moment de menaces et de peur » du communisme, par le peuple brésilien ainsi que les médias, et que l’armée « n’a fait que son devoir ». Le député fédéral PSL Eduardo Bolsonaro, fils du président brésilien, a fait partie des personnalités à la partager sur les réseaux sociaux.

« Un jour comme aujourd'hui, le Brésil a été libéré. Merci aux militaires de 64 ! Vous en doutez ? Demandez à vos parents ou grands-parents qui ont vécu cette époque comment c'était ? »

Un barrage se rompt dans le Rondônia, 50 familles isolées

Depuis la tragédie de Brumadinho, tous les barrages du Brésil sont en alerte. Vendredi, c’est un barrage situé à Ariquemes (Rondônia) qui a cédé à la suite d’une trombe marine, selon Agência Brasil. La structure, qui abritait des résidus d’argile et de sable non toxiques, se trouve dans une zone de pêche et d’activité minière. S’il n’y a eu aucune victime, une centaine de familles se trouveraient isolées.

Les policiers de Rio pourront toucher la récompense des avis de recherche

Des policiers militaires à Rio (Tânia Rêgo/Agência Brasil)

Comme aux Etats-Unis, le Brésil récompense financièrement les personnes aidant à la capture de criminels recherchés. A Rio, le gouverneur Wilson Witzel a signé un décret, publié vendredi au Journal officiel, permettant aux forces de l’ordre de toucher elles aussi la récompense si elles participent directement – et non aidées par un tiers - à la capture, a rapporté dimanche Agência Brasil.

Des milliers de litres d’émulsion de bitume polluent le Rio Negro

Près de 24.000 litres d’émulsion de bitume se sont déversés dans la nuit de samedi à dimanche dans le Rio Negro, près de Manaus (Amazonas), après une tentative échouée de vol du carburant du bateau qui le transportait, selon G1. Résultat : la substance toxique s’est déversée dans l’eau et sur les berges alentours.

Flamengo remporte la Taça Rio

Flamengo, vainqueur de la Taça Rio 2019 (Flamengo/Facebook)

Pas de doublé pour Vasco. Après avoir remporté la Taça Guanabara, première partie du championnat carioca, le mois dernier, le Géant de la colline a été battu dimanche en finale de la Taça Rio, deuxième partie de la compétition, par Flamengo au Maracanã. L’équipe rubro-negra avait pourtant aligné ses jeunes et remplaçants, en vue de son prochain match de Copa Libertadores cette semaine. Menée 1-0, elle a néanmoins réussi à égaliser dans les arrêts de jeu de la rencontre et à s’imposer aux tirs aux buts, qui ont eu lieu juste après. La troisième et dernière partie du championnat carioca débutera dès ce week-end avec les demi-finales opposant Vasco à Bangu et Flamengo à Fluminense.

Hommage à la surfeuse Luzimara Souza, tuée par la foudre

Les amis et la famille de la surfeuse brésilienne Luzimara Souza ont organisé dimanche un hommage à l'athlète sur la plage de Leste-Oeste, à Fortaleza. C'est à cet endroit que Luzimara a été secourue après avoir été frappée par la foudre, alors qu’elle surfait avec un groupe d'amis mercredi 27 mars. Agée de 23 ans, Luzimara s'entraînait selon G1 pour le championnat brésilien de surf 2019, qui aura lieu sur la plage de Caponga (Ceará), les 6 et 7 avril. Elle avait remporté les Championnats du Ceará et du Brésil en 2018.

Laisser une réponse